24h Motos
10/02/2021 - 17:00

24 Heures Motos – Le Team Space Moto n’abandonne pas ses espoirs de top 10 en Superstock

Le Team Space Moto s’achemine vers une dixième participation consécutive aux 24 Heures Motos. Malgré deux abandons consécutifs, cette équipe tourangelle ne perd pas espoir et entend bien démontrer son potentiel.
24 Heures Motos – Le Team Space Moto n’abandonne pas ses espoirs de top 10 en Superstock

La Suzuki #73 du Team Space Moto qui roule en piste sans pilote à son guidon et qui heurte le mur à la sortie du virage du Raccordement restera l’une des images les plus marquantes de la dernière édition des 24 Heures Motos. « Les conditions de piste étaient difficiles, notre pilote Fabien Scorsone a perdu l’adhérence à la ré-accélération et s’est retrouvé éjecté de la machine. A la suite de cette mésaventure, nous avons été contraints à l’abandon après quatre heures de course car le cadre était touché. C’était très frustrant car nous avions une bonne moto et nous étions dans le coup. Ça fait partie du jeu », reconnait Julien Gallerand, team manager et ancien pilote de l’équipe.

Le Team Space Moto a désormais tourné la page et se focalise sur 2021 et la 44e édition des 24 Heures Motos programmée les 17 et 18 avril prochains. Une dixième participation se profil pour cette équipe tourangelle et celle-ci doit impérativement mettre fin à une mauvaise série de deux abandons consécutifs. « Nous ne perdons pas espoir. Nous avons toujours un bon package. L’an passé, nous n’avons pas rencontré de souci technique. Nous sommes hyper motivés grâce au soutien de nouveaux partenaires. Nous voulons démontrer que nous avons les compétences pour participer à une épreuve du championnat du monde d’endurance et que nous avons le niveau. Il nous reste plus qu’à concrétiser », commente le team manager.
On le comprend bien, le Team Space Moto souhaite plus que tout revoir le drapeau à damier. Toutefois, le top dix de la catégorie Superstock semble atteignable pour la Suzuki GSX-R #73 qui sera chaussée de pneumatiques Dunlop. Les pilotes Christophe Brard et Charles Roche qui faisaient déjà partie de l’équipe l’an passé, repartent pour un tour. Ils seront rejoints par Olivier Louault (vu au guidon de la Yamaha #121 de Falcon racing en 2020, ndlr). « Ce sont des pilotes expérimentés et fiables. Ils ne seront pas les plus rapides mais ils forment un équipage sûr. Nous voulons miser sur l’expérience et la régularité pour aller au bout ».

Comme bon nombre d’équipes engagées en catégorie Superstock, le Team Space Moto est une formation amateure mais avec une rigueur tout à fait professionnelle. Prendre le départ des 24 Heures Motos constitue une raison d’être pour tous les bénévoles de l’équipe. « C’est tellement magique ! », lance Julien Gallerand. « Ça ne nous rapporte pas d’argent et ça réclame beaucoup d’efforts mais lorsqu’on franchi la ligne d’arrivée, c’est un grand bonheur. Nous nous épanouissons en endurance et nous pensons aux 24 Heures Motos toute la journée ».

Avant de participer aux essais officiels des 24 Heures Motos, le Team Space Moto a prévu plusieurs séances d’essais sur le circuit du Vigeant ainsi que sur le circuit Bugatti.