24h Motos
10/01/2022 - 17:00

24 Heures Motos – Le point sur le mercato hivernal de l’endurance moto

Les équipes qui projettent de participer à la 45e édition des 24 Heures Motos (16 et 17 avril 2022) s’arment en recrutant de nouveaux pilotes. Retrouvez les derniers transferts marquants.
24 Heures Motos – Le point sur le mercato hivernal de l’endurance moto

La saison 2022 du Championnat du monde d’endurance moto FIM EWC débutera les 16 et 17 avril prochains à l’occasion de la 45e édition des 24 Heures Motos. Plusieurs équipes ont déjà officialisé leur équipage. Nous vous proposons un passage en revue des derniers mouvements de pilotes.

Erwan Nigon file chez VRD Igol Expériences

Le 20 décembre dernier, l’équipe VRD Igol Expérience avait annoncé le recrutement de Steven Odendaal, vice-champion du monde FIM Supersport 2021. Dans le même temps, le pilote allemand Florian Alt reconduisait son contrat pour la sixième année consécutive et James Westmoreland était confirmé comme pilote de réserve. Il restait donc un pilote titulaire à désigner. L’équipe managée par Yannick Lucot a ainsi recruté Erwan Nigon, vainqueur des 24 Heures Motos 2014 et 2019 puis champion du monde d’endurance cette même année. Âgé de 38 ans, Erwan Nigon a successivement piloté pour les teams TKF (2008), GMT94 Yamaha (2009), BMW Motorrad France (2011/2013), SERT (2014), Honda Endurance Racing (2018) et SRC Kawasaki (de 2019 à 2021). Sa capacité d’adaptation et son expérience constitueront des armes précieuses pour le team 333.
« Cette équipe est en constante évolution et ces dernières années, j’ai été amené à me battre contre elle à plusieurs reprises. J’ai alors pu jauger ses performances et ses grosses ambitions. C’est également un team qui sait fédérer et mettre en avant l’esprit d’équipe […] Intégrer cette équipe va donner un nouvel élan à ma carrière. Et puis c’est un team auvergnat, comme moi ! Je suis très impatient de piloter la Yamaha, qui est la machine la plus polyvalente du plateau, et bien sûr de rencontrer mes partenaires. Je suis enchanté de faire équipe avec eux, mais aussi flatté de partager le guidon avec Steven Odendaal. L’arrivée en endurance du vice-champion du monde Supersport 2021 ne peut que tirer vers le haut notre discipline », a commenté Erwan Nigon. 

Le Team Bolliger Switzerland joue la carte de la stabilité

L’équipe suisse, pilier des 24 Heures Motos et du FIM EWC, stabilise son trio de pilote pour 2022. Outre Jan Bühn et Jesper Pellijeff qui pilotaient déjà la Kawasaki #8 en 2021 Nico Thöni rejoindra le team en tant que troisième pilote. Ce dernier a réalisé son baptême du feu au sein de cette équipe à l’occasion du Bol d’Or.
Le Team Bolliger Switzerland engagera la nouvelle Kawasaki ZX10-R. Actuellement, l’équipe s’affaire pour préparer les nouvelles motos. Les premiers essais se dérouleront du 25 au 27 février sur le circuit de Valence en Espagne.

Des équipages de haute volée pour Wójcik Racing Team

Comme à son habitude, le Wójcik Racing Team engagera deux Yamaha R1. La #77 en catégorie Formula EWC et la #777 en Superstock. On connaissait déjà la composition de l’équipage pour la #77 avec Sheridan Morais, Dan Linfoot et Randy Krumenacher. Il restait à l’équipe polonaise de lever le voile sur celui de la #777. Marek Szkopek, Danny Webb et Kevin Manfredi feront cause commune en 2022. Szkopek est présent dans le team depuis 2018. Danny Web est un ancien pilote de grand-prix qui s’est classé troisième des 24 Heures Motos en 2018 et quatrième en 2019. Enfin, Kevin Manfredi a précédemment piloté pour le Team 33 Louit April Moto. Cet équipage place d’ores et déjà la Yamaha #777 comme une favorite à la victoire en catégorie Superstock.

Le Team 18 Sapeurs-Pompiers a fait son choix

Dans ce mercato hivernal, le Team 18 Sapeurs-Pompiers CMS Motostore s’est aussi positionné. Pour se lancer dans la chasse à la victoire aux 24 Heures Motos et dans la Coupe du monde d’endurance, cette formation a opté pour le trio suivant : Hugo Clere, Baptiste Guittet et Philipp Steinmayr. Hugo Clere fait « partie de la maison » puisqu’il pilotait déjà la Yamaha R1 #18 la saison passée avec trois pole positions et un podium pour bilan. Baptiste Guittet est un nouveau venu. Ancien pilote du Junior Team Le Mans Sud Suzuki, il a remporté la Coupe du monde d’endurance Superstock en 2014. Il a la réputation d’être un pilote rapide, fiable et expérimenté. Enfin, Philipp Steinmayr a déjà piloté pour le team lors des 6 Heures de Most 2021. Ce pilote est sur une pente ascendante puisque le YART Yamaha lui a confié la place de pilote de réserve à l’occasion du dernier Bol d’Or.

FALCON RACING, LA JEUNESSE LEUR VA SI BIEN

En 2021, le Falcon Racing avait fait le pari de la jeunesse en confiant le guidon de sa Yamaha R1 à trois jeunes pilotes issus du challenge Yamaha Blu Cru. David Chevalier, Théo Eisen et Loïc Millet ont hissé cette équipe à la quatrième place finale de la Coupe du monde d’endurance. L’équipe entend bien poursuivre son ascension en 2022. Ainsi, elle a décidé de reconduire le même trio qui visera, sans aucun doute, le podium de la catégorie Superstock aux 24 Heures Motos ainsi que sur chaque manche du championnat.

UNE OUVERTURE À L’INTERNATIONAL POUR PIT LANE ENDURANCE

La saison 2022 marque une nouvelle étape pour Pit Lane Endurance. Cette équipe vendéenne qui compte quatre participations aux 24 Heures Motos a décidé de s’aligner sur l’intégralité du FIM EWC pour « continuer d’avancer ». Les motos mises à la disposition des pilotes vont encore évoluer afin d’être plus performantes et plus efficaces. L’équipe a aussi décidé de compléter son équipage par un jeune pilote venant de Turquie : Rodi Pak. Il fera équipe avec Maxim Pellizotti et Adrian Parassol. Ces deux derniers étaient déjà au guidon de la Yamaha #86 l’an passé. À noter que Rodi Pak s’est classé 15e du dernier Bol d’Or au guidon de la Metiss #45 engagée en catégorie Experimental par l’équipe Metiss JBB.

La préparation des équipes au sein des différents ateliers en vue de la 45e édition des 24 Heures Motos a bien débuté. Elles prendront ensuite la direction des circuits afin de procéder aux premiers essais hivernaux. Deux journées d’essais libres non obligatoires sont programmées sur le circuit Bugatti les 29 et 30 mars prochains.