24h Motos
11/06/2021 - 18:00

24 Heures Motos – Le comeback efficace du Team 18 Sapeurs-Pompiers CMS Motostore

Les pilotes de la Yamaha #18 du Team 18 Sapeurs-Pompiers CMS Motostore ainsi que Yannick Bureau, team manager, réagissent à leur pole position. L’équipe française compte sur l’homogénéité de son équipage pour livrer bataille en catégorie Superstock.
24 Heures Motos – Le comeback efficace du Team 18 Sapeurs-Pompiers CMS Motostore

Yannick Bureau : « Nous sommes de retour aux 24 Heures Motos après une année d’absence et c’est un comeback efficace. Nous avons changé plein de choses dans la structure. Nous avons quand même une belle expérience en endurance mais nous avons opté pour une autre marque de moto. Nous réapprenons une machine et nous nous sommes associés avec CMS Motostore pour la gestion du châssis, de l’électronique et des séances d’essais. Il fallait que tout ça prenne. Nous tenions à faire notre maximum pour voir si le travail allait payer et c’est le cas. Ça fait 20 ans que je suis en endurance et c’est l’une de mes meilleures semaines en termes de cohésion d’équipe.
Notre équipage est très homogène ; c’est une des clefs de la réussite pour la course. Nous pouvons briller aux qualifications mais il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’une course d’équipe. »

Hugo Clere : « Nous avions une stratégie pneumatique différente de l’équipe qui était en pole position provisoire hier. Nous savions qu’il allait faire plus frais ce matin alors nous avons décidé d’utiliser un autre train de pneus. Cette stratégie s’est avérée payante puisque, au final nous sommes en pole position.
Les sept premières machines de la catégorie sont dans la même seconde. Cela signifie que le niveau est très élevé et que les équipages sont homogènes. Toutes les motos vont vite et ça se joue à des demi-dixièmes. Ça annonce une course folle et ça va être excitant à suivre. »

Matthieu Lussiana : « Initialement je ne devais pas participer aux 24 Heures Motos. Il y a trois semaines, j’étais avec mes copains et nous nous disions que pour une fois, nous serions devant notre télévision à regarder les autres souffrir. Finalement je me retrouve au guidon de cette Yamaha #18. C’est une chance. Je me sens bien dans cette équipe où j’ai l’impression d’être chez moi. J’ai tout de suite pris mes marques avec la moto. Je connais déjà Hugo et Johan car nous participons au championnat de France de vitesse.
Cette pole position c’est de bon augure pour la course. Désormais, le mot d’ordre c’est de ramener la moto au stand en bon état à tous les relais. Le circuit Bugatti est mon tracé favori en France. Physiquement, je suis prêt. Nous savons que, en course, nous pourrons tenir un rythme de 1’38-1’39.  Nous pouvons accomplir de belles choses d’ici dimanche midi. »

Johan Nigon : « Les conditions météorologiques vont rendre la course très difficile. Demain, entre 12 heures 17 heures il va faire très chaud et nous allons taper dans notre condition physique. Il va falloir se montrer intelligent et ne pas brûler les étapes. Il se pourrait que les chronos soient plus rapides durant la nuit. Il faudra donc répondre présent à chaque instant et ça va être une bataille durant 24 heures. »

PHOTO (de gauche à droite) : Johan Nigon, Matthieu Lussiana, Hugo Clere et Yannick Bureau.

>> Retrouvez notre guide pratique des 24 Heures Motos pour suivre la course à distance et de façon ludique <<