24h Motos
Le 21/04/2018 11:25

24 Heures Motos - L'amour en piste

Margaux Wanham et Arnaud Curtolo forment un couple à la ville. Ils sont deux « invités surprise » des 24 Heures Motos et savourent leur joie de disputer cette épreuve mythique côte à côte.

24 Heures Motos - L'amour en piste

Au début de l'histoire, Margaux Wanham venait au Mans simplement pour participer à la Women's Cup, dont elle se classe 2e. Arnaud Curtolo était lui pilote réserviste sur la Suzuki #58 du Team FKM.C. Mais, par la magie d'un incroyable coup de théâtre, ils prendront finalement tous les deux le départ des 24 Heures Motos ! « Arnaud était remplaçant sur la #58, explique Margaux Wanham. Il se trouve que l'un de leurs pilotes a chuté mardi, et a dû déclarer forfait. Parallèlement, une autre équipe, le SpeadTeam72, qui était sur liste d'attente pour participer aux 24 Heures Motos, a été repêchée par l'organisation mercredi dernier. Or il leur manquait un pilote ! »

Margaux Wanham étant soutenue par Suzuki, c'est finalement elle qui a enfilé le brassard rouge sur la #58. Et Arnaud a intégré le SpeedTeam 72, au guidon de la #12. Pour le pilote de 29 ans, ce sera une première expérience aux 24 Heures Motos. Margaux Wanham, 30 ans, y a déjà participé l'an passé : « C'était un peu le même scénario : je venais pour la Women's Cup, dont j'ai terminé 2e, et un team des 24 Heures Motos a eu besoin d'un pilote et a fait appel à moi. Cela s'est extraordinairement bien passé, puisque, avec le Special Team Ducati, nous terminons 37e au général et gagnons la catégorie Supertwin ! »

Margaux est la plus rapide de toutes les femmes pilotes. Je suis tellement fier d'elle !

Arnaud Curtolo

Margaux Wanham et Arnaud Curtolo sont amoureux du sport moto et sacrifient tout à leur passion. Margaux est infirmière ; elle exerce en psychiatrie carcérale, à Genève « J'ai obtenu des aménagements de mon planning, pour pouvoir partir en compétition ». Arnaud est moniteur de ski à la station des Saisies, en Savoie. Durant la saison estivale, il officie comme plombier. Le couple est soutenu par Martine et Pierre, les parents d'Arnaud, qui sont de tous les déplacements, elle à la cuisine et l'intendance, lui en tant que mécanicien. « On se démène pour trouver des sponsors, explique Arnaud. On a créé une association, MA Racing, on organise des dîners, des animations pour récolter des fonds... Toutes nos ressources passent dans notre saison de compétition ! »

Le couple s'est rencontré en 2012, lors d'un roulage, et ne s'est plus quitté. Margaux, née en Haute-Marne, est tombée dans le  « chaudron magique » de la moto toute jeune, car son père gérait un bar rendez-vous des motards. A 14 ans elle avait une mobylette, à 16 ans une 125 cm3... Sa carrière de pilote était lancée ! 

Avec mon premier salaire, j'ai acheté ma première moto, une Daytona Triumph 675.

Margaux Wanham

Arnaud, lui, était passionné, mais ne s'est vraiment immergé dans la compétition qu'après sa rencontre avec Margaux.  « Je suis impatient que ça commence ! sourit-il. Ça me fera bizarre de croiser Margaux en piste, mais quelle aventure ! »  Margaux Wanham aura très peu de temps pour se remettre de sa 2e place dans la Women's Cup, puisque sa semaine de marathonienne se poursuivra à 15 heures avec les 24 Heures Motos : « Evidemment, cumuler les deux épreuves est assez physique, mais c'est faisaible. Il faut bien se connaître sur le plan mental. Courir avec Arnaud, c'est un plus, car on se soutient moralement, on est là l'un pour l'autre. » Les amoureux n'espèrent pas un podium dans cette 41e édition des 24 Heures Motos, mais ils aimeraient terminer tous les deux la course. A l'unisson.  

 

 

 

>> Bilan de la Women's Cup 2018 <<

 >> Le site de Margaux Wanham et Arnaud Curtolo <<

>> Suivez toute l'actu des 24 Heures Motos en direct <<

 

PHOTO - LE MANS (SARTHE, FRANCE), CIRCUIT BUGATTI, 24 HEURES MOTOS, SAMEDI 21 AVRIL 2018, MARGAUX WANHAM (Suzuki #58) et ARNAUD CURTOLO (Yamaha #12) : UN COUPLE EN PISTE !