24h Motos
15/02/2022 - 17:00

24 Heures Motos – La victoire pour une poignée de secondes

En 2017, l’écart à l’arrivée entre la Yamaha #94 gagnante et la Yamaha #7, deuxième, était de seulement 19,919 secondes. C’est, à ce jour, l’arrivée la plus serrée de l’histoire des 24 Heures Motos. Retour sur ce fait d’armes.
24 Heures Motos – La victoire pour une poignée de secondes

Aux 24 Heures Motos, il y a les secondes perdues et gagnées en piste puis il y a celles qui glorifient le vainqueur et magnifient le deuxième. En 2017, lors de la 40e édition de la classique mancelle, la bataille fut intense et le résultat indécis jusqu’à la dernière minute. Pour preuve, la Yamaha R1 #94 de GMT94-Yamaha pilotée par David Checa, Niccolòpa et Mike Di Meglio, gagnante, avait franchi la ligne d’arrivée avec seulement 19,919 secondes d’avance sur la Yamaha #7 de YART-Yamaha. L’équipe managée par Christophe Guyot n’en était pas à son premier coup d’essai. En 2005 (année de la première victoire de cette équipe, NDLR), l’intervalle entre la Yamaha #94 et la Suzuki du Suzuki Endurance Racing Team fut de 49,913 secondes.

Christophe Guyot, team manager du GMT94-Yamaha, avait déclaré à l’issue de la course : « Cette édition a été d’une rare intensité. Le YART a été l’adversaire le plus redoutable pour atteindre notre objectif de victoire. Chaque dixième grappillé en piste et chaque seconde économisée au ravitaillement, ont été la clef de cette victoire. La course, se sont des pilotes et je trouve qu’on peut être fier du niveau de pilotage affiché sur cette édition. Randy de Puniet a signé une pole position magistrale avec un chrono record en 1’35’7, on s’en souviendra. Niccolò a réalisé des relais incroyables avant qu’il ne tombe malade durant la nuit. Puis David et Mike ont fait preuve d’une grande résistance ». Du côté du YART-Yamaha, Mandy Kainz, team manager de l’équipe autrichienne avait ajouté en souriant : « Perdre cette course contre le GMT94-Yamaha avec moins de 20 secondes à l’arrivée entre nous, je pense que c’est une bonne publicité pour l’épreuve, pour Yamaha et pour tout le monde ».

Non satisfait de signer l’arrivée la plus serrée de l’histoire des 24 Heures Motos, le GMT94-Yamaha avait aussi battu le record à la distance en bouclant 860 tours (3 599,1 km) en 24 heures soit 16 de plus que le précédent qui datait de 2012. La 45e édition des 24 Heures Motos programmée les 16 et 17 avril prochains permettra-t-elle de voir ces records tomber ? Yamaha, Suzuki, Kawasaki, Honda, BMW et Ducati s’y emploieront afin de saluer le retour des fans après deux éditions disputées à huis clos en raison de la crise sanitaire internationale.  

PHOTO : LE MANS (SARTHE, FRANCE), CIRCUIT BUGATTI, 24 HEURES MOTOS, DIMANCHE 16 AVRIL 2017, PODIUM. L'équipage de la Yamaha #94 de l'équipe GMT94-Yamaha sur le podium des 24 Heures Motos avec, de gauche à droite, Christophe Guyot, team manager, David Checa, Mike Di Meglio et Niccolò Canepa.