24h Motos
01/03/2021 - 17:00

24 Heures Motos – La « bonne recette de base » de BMRT 3D Maxxess Nevers

Une Kawasaki ZX10-R performante, des pilotes rapides et une équipe technique inébranlable voici les ingrédients de la réussite de BMRT 3D Maxxess Nevers. Cette équipe nivernaise entend porter haut ses couleurs au sein de la catégorie Superstock.
24 Heures Motos – La « bonne recette de base » de BMRT 3D Maxxess Nevers

Ces dernières saisons, l’équipe BMRT 3D Maxxess Nevers a progressé dans la hiérarchie de la catégorie Superstock des 24 Heures Motos et du FIM EWC. Aujourd’hui, elle fait partie des favoris pour la victoire au même titre que No Limits Motor Team, Wójcik Racing Team 2, Team 33 April Louit Moto, OG Motorsport By Sarazin, le Junior Team Le Mans Sud Suzuki ou le Team 18 Sapeurs-Pompiers. L’an passé, la Kawasaki #24 s’est montrée particulièrement à son aise sur le circuit Bugatti en dominant les trois premières heures de course. « Nous étions dans la position du chassé et c’est quelque chose que nous n’avions pas vécu auparavant », fait remarquer Romain Mangé, team manager de l’équipe. « C’était génial mais ce fut les trois heures les plus longues de notre vie de compétiteurs. Il y avait de l’incertitude avec la météo et c’était stressant. Néanmoins, c’était gratifiant d’occuper cette place de leader. A l’issue de la deuxième heure de course, nous étions en 9e position du classement général. C’était vraiment positif et c’est une performance que nous devons reproduire ». Ensuite, l’équipe fut contrainte à l’abandon à la suite d’un problème électrique.

Pour la 44e édition des 24 Heures Motos, BMRT 3D Maxxess Nevers entend de nouveau jouer les premiers rôles en Superstock. L’équipe nivernaise bénéficiera d’un moteur neuf, d’une ligne d’échappement neuve tandis que les faisceaux électriques ont été vérifiés. « L’équipe technique reste la même. Nous avons amélioré les réservoirs afin d’optimiser les relais. Nous avons également plus de recul avec les pneumatiques Michelin. Nous avons encore quelques détails à améliorer mais la recette de base est bonne », affirme Romain Mangé.

La Kawasaki ZX10-R #24 sera confiée à Anthony Loiseau, Jonathan Hardt et Julien Pilot. Dans l’attente d’un heureux événement la semaine de la course, la participation de ce dernier n’est pas confirmée. « J’ai les trois meilleurs pilotes du plateau. Je préfère les avoir avec moi que contre moi. Il n’y a pas de compétition entre eux et un véritable lien d’amitié nous lie », explique le team manager.
Pour préparer les 24 Heures Motos, quatre journées de roulage à Magny-Cours et sur le circuit Bugatti sont programmées.

Les motifs d’espoir sont donc nombreux pour BMRT 3D Maxxess Nevers. « Toutefois, en endurance, il y a de nombreuses incertitudes. Si c’était facile de remporter la catégorie Superstock des 24 Heures Motos, nous l’aurions déjà fait », sourit Romain Mangé.