24h Motos
Le 11/04/2019 18:00

24 Heures Motos – La baptême du feu d’Enzo Boulom

Pilote du Team 33 Coyote Louit Moto, Enzo Boulom s’apprête à participer à ses premières 24 Heures Motos. Ce jeune pilote souhaite percer en Endurance et vise la victoire en catégorie Superstock sur la classique mancelle.

24 Heures Motos – La baptême du feu d’Enzo Boulom

À 22 ans, Enzo Boulom s’apprête à participer à ses première 24 Heures Motos au guidon de la Kawasaki #33 du Team 33 Coyote Louit Moto. Après plusieurs saisons à piloter des machines de la catégorie Moto3 notamment en Coupe Red Bull MotoGP Rookies, sa quatrième place en Championnat de France Supersport 600 glanée la saison dernière lui a permis de se faire connaitre auprès de l’équipe bordelaise. « C’est un team qui a bonne réputation et qui envisage de prendre part à tout le championnat. La dernière fois qu’ils l’ont fait, c’était en 2015 et ils ont remporté la Coupe du Monde FIM Superstock. Ça ne peut qu’être encourageant », commente Enzo Boulom. S’il s’intéresse d’aussi près à l’Endurance c’est grâce à son papa Denis qui s’est notamment classé deuxième du classement général du Bol d’Or en 1976 au guidon d’une Kawasaki qu’il partageait avec Christian Sarron. « Il est fier de me voir m’engager dans cette discipline qui est vraiment à part. Travailler en équipe c’est aussi quelque chose qui m’intéresse », ponctue le jeune pilote.

Une dizaine d’équipes de notre catégorie veut gagner mais la motivation du team et de mes coéquipiers va faire la différence

Enzo Boulom, Team 33 Coyote Louit Moto

Enzo Boulom a participé à la première manche de la saison 2018-2019 du FIM EWC en septembre dernier à l’occasion de la 82e édition du Bol d’Or. La Kawasaki #33 y a rencontré des problèmes moteur mais a tout de même rallié l’arrivée toutefois non classée. De ce fait, l’équipe bordelaise est plus motivée que jamais pour cette 42e édition des 24 Heures Motos. « Nous engageons la nouvelle Kawasaki ZX-10RR. Les essais pré-Mans se sont bien déroulés. Nous avons réalisé le troisième meilleur temps de la catégorie. Nous avons effectué des essais de pneus pluie en lien avec Pirelli car nous avions des difficultés dans ces conditions par le passé. Nous avons également travaillé sur cette nouvelle moto puisqu’elle possède un nouveau moteur. Nous avons aussi effectué des réglages de suspension ». Ses coéquipiers seront l’italien Kevin Manfredi et le luxembourgeois Chris Leesch. « Nous avons la même envie : gagner des courses. Nous nous donnons au maximum et nous nous entraidons. Ils pilotent des motos de 1000 cmᶟ depuis plusieurs années et ont de bonnes références alors ça nous pousse vers le haut », explique Enzo Boulom.

Le Team 33 Coyotte Louit Moto est un découvreur de talents. Certains pilotes qui sont passés par cette équipe ont obtenu, par la suite, un guidon dans des équipes de premier plan du championnat. On pense notamment à Jérémy Guarnoni (Team SRC Kawasaki France), Emeric Jonchiere (National Motos) ou encore Florian Marino (VRD Igol Pierret Expériences). Enzo Boulom compte bien suivre leur trace et se faire un nom en Endurance.

A quoi ressembleraient des 24 Heures Motos 2019 réussies pour Enzo Boulom ? Il répond : « Une victoire en catégorie Superstock et la meilleure place possible au classement général. Une dizaine d’équipes de notre catégorie veulent gagner mais la motivation du team et de mes coéquipiers va faire la différence. C’est le travail qui nous permettra d’atteindre cet objectif. »
À 10 jours des 24 Heures Motos, cet étudiant en conception mécanique qui réside à Cendras (Gard), a hâte d’y être. « Je me suis déjà porté volontaire pour monter sur la moto lors du départ. Nous en discuterons la veille de la course avec Gilles Caballo, notre team manager ».

PHOTO : LE MANS (SARTHE, FRANCE), CIRCUIT BUGATTI, 24 HEURES MOTOS, ESSAIS PRE-MANS, MARDI 2 AVRIL 2019. Enzo Boulom, pilote de la Kawasaki #33 du Team 33 Coyote Louit Moto. 

News history Dernières actualités