24h Motos
Le 06/04/2019 18:05

24 Heures Motos – Johan Nigon (Team Motors Events) compte bien aller au bout

En deux participations aux 24 Heures Motos, Johan Nigon n’a jamais rallié l’arrivée. Il compte sur la Suzuki #50 du Team Motors Events pour y parvenir cette année. À 24 ans, ce pilote originaire de Riom (Puy-de-Dôme) veut percer en Endurance tout en brillant en Championnat de France Superbike.

24 Heures Motos – Johan Nigon (Team Motors Events) compte bien aller au bout

Johan Nigon est l’un des trois pilotes que le Junior Team Le Mans Sud Suzuki fait rouler en Championnat de France Superbike cette année. Inscrit en catégorie challenger du plateau Superbike, il nourrit de grandes ambitions à l’aube de cette saison 2019. « Je peux espérer gagner la catégorie challenger, c’est mon objectif. Toutefois je ne veux pas brûler les étapes. J’ai réalisé de bons chronos lors des essais libres ici au Mans. C’est de bon augure et positif pour la suite », confie le pilote qui s’est classé 11e du classement général des essais chronométrés et 2e en Challenger.

Comme 29 autres pilotes présents ce week-end sur le circuit Bugatti, Johan Nigon participera à la 42e édition des 24 Heures Motos (20-21 avril) ainsi qu’aux autres épreuves de la saison 2018-2019 du Championnat du Monde d’Endurance FIM EWC. Il pilote la Suzuki #50 du Team Motors Events avec le britannique James Westmoreland et le français Adrien Ganfornina. « J’essaie de comparer les deux motos et de transposer les réglages de la #72 en FSBK sur la #50 en Endurance. Hier lors des essais libres, j’ai réalisé un bon chrono avec des réglages différents. Je vais proposer ce setup à mes coéquipiers et j’espère qu’il leur conviendra également ».

Je fais de la vitesse pour acquérir de l’expérience et prendre du niveau puis être performant en Endurance

Johan Nigon, Team Motors Events

Lors des essais pré-Mans qui se sont déroulés mardi et mercredi sur le circuit Bugatti, la Suzuki #50 a réalisé le 31e meilleur temps du classement général et le 9e de la catégorie Superstock. Johan Nigon dresse un bilan de ces tests : « Nous avons bien progressé sous la pluie. Nous sommes tous les trois rapides et nous figurons aux avant-postes de la catégorie Superstock. C’est très intéressant pour la suite. J’ai hâte d’être à la course. C’est motivant et j’ai surtout envie d’aller au bout car en deux participations, je n’ai jamais vu le drapeau à damier. »

Johan Nigon nourrit de grandes ambitions en FSBK notamment grâce à son titre en Coupe de France Promosport 1000 décroché l’an passé. Toutefois, à 24 ans, c’est en Endurance qu’il se voit gravir les échelons et faire carrière. « Je l’ai toujours dit, mon objectif c’est de percer dans cette discipline. Je fais de la vitesse pour acquérir de l’expérience et prendre du niveau puis être performant en Endurance. On voit aujourd’hui qu’une course de 24 heures c’est une épreuve de vitesse surtout en catégorie Superstock ou dix équipes jouent la victoire », commente le petit frère d’Erwan Nigon, pilote de la Kawasaki #11 du Team SRC Kawasaki aux 24 Heures Motos et en FIM EWC.

News history Dernières actualités