24h Motos
Le 13/04/2019 19:18

24 Heures Motos : J-7 avec Freddy Foray

Préparez-vous ! Dans une semaine, à 15 heures, le départ des 24 Heures Motos 2019 sera donné. Sur la grille de départ, à cette heure-là, Freddy Foray, double vainqueur de la classique mancelle, remettra son titre en jeu. Le Français de l’équipe F.C.C TSR Honda vous présente cet événement extrême.

24 Heures Motos : J-7 avec Freddy Foray

Tout pilote qui se lance dans une carrière en Endurance moto rêve de remporter une seule épreuve : les 24 Heures Motos. Freddy Foray, pilote de la Honda #1 de l’équipe japonaise F.C.C TSR Honda France a eu la chance de remporter la classique mancelle à deux reprises en dix participations. La première fois en 2012 avec le Team SRC Kawasaki puis l’an passé avec son équipe actuelle. Comme les 179 autres pilotes qui prendront le départ de la 42e édition le samedi 20 avril prochain à 15 heures, Freddy Foray se prépare physiquement et mentalement depuis plusieurs mois. Toutefois il explique : « On a beau se préparer durant des mois, lorsqu’on prend le départ, on ne sait pas où l’on va. La course peut vite s’arrêter et il faut en être conscient. »

La victoire de F.C.C TSR Honda France aux 24 Heures Motos 2018 a marqué le début d’une année exceptionnelle pour l’équipe japonaise. Par la suite, elle a décroché le titre de Championne du Monde d’Endurance FIM EWC 2017-2018. Elle a également remporté la 82e édition du Bol d’Or en septembre dernier, première manche de la saison 2018-2019 du FIM EWC. « Quand j’y repense, cela me donne encore plus envie de réitérer cet exploit aux 24 Heures Motos », commente Freddy Foray, 34 ans, qui refuse pourtant le statut de favori. « Je considère que tous les teams officiels le sont. Aux 24 Heures Motos, il faut une part de chance. Par exemple, si un autre concurrent casse son moteur devant toi, c’est très difficile d’éviter la chute ». L’expérience et la faculté à s’adapter à toutes les conditions comptent énormément aussi. « Je me souviens qu’il y a deux ans, il avait fait très froid durant la nuit. Avant de prendre un de mes relais nocturnes, mon coach m’a montré une photo de parebrise de voitures givrés pour me faire comprendre de ne pas mettre les roues sur les lignes blanches ou sur les vibreurs. Un bon pilote d’Endurance doit s’adapter à toutes les conditions ».

Les 24 Heures Motos sont aussi une sacrée expérience pour les spectateurs. Témoins privilégiés des exploits des pilotes professionnels et amateurs en piste, ils participent aussi à une véritable fête de la moto grâce à de nombreuses animations (Fan Zone, expositions, concerts…). Freddy Foray leur donne quelques conseils pour bien suivre la course sur le Bugatti  « La ligne droite des stands est mon endroit préféré. Du point de vue de l’ambiance, c’est comme un stade de foot. C’est à cet endroit que l’équipe me fournit des informations comme le nombre de tours qu’il reste à couvrir avant le prochain ravitaillement ou l’écart qui me sépare de mes poursuivants. Ça me tient en haleine. Je vous conseille également de vous poster au virage du garage Vert. C’est un freinage assez violent où l’on peut apprécier le travail de la fourche. Ma maman s’y est rendue une fois de nuit pour m’y voir rouler. Elle avait été impressionnée par la différence de vitesse entre les machines officielles et privées. Depuis ce jour-là, elle a arrêté d’aller en bord de piste. C’est très angoissant pour elle. »

Freddy Foray fera équipe avec l’australien Josh Hook et le français Mike Di Meglio. Ensemble ils devront faire face à Kawasaki, Yamaha, Suzuki et BMW. Ces quatre grands constructeurs ont deux objectifs : détrôner Honda et accrocher les 24 Heures Motos à leur palmarès. En catégorie Superstock, pas moins de dix équipes visent la première place de la catégorie. Enfin, en catégorie Experimental, deux machines équipées d’un train avant innovant auront à cœur de montrer que leur système mêle innovation et compétitivité.

Les premiers essais officiels débuteront jeudi 18 avril à partir de 10 heures. Les 60 équipes participeront ensuite aux qualifications et se lanceront dans une véritable chasse au chrono. Le départ de la course sera donné samedi 20 avril à 15 heures par Jorge Viegas, président de la Fédération Internationale de Motocyclisme (FIM) et ancien pilote. Ce dernier sera disponible après le départ pour un échange avec les médias dans le réceptif de la FIM installé dans le paddock du circuit Bugatti.

News history Dernières actualités