24h Motos
17/04/2022 - 11:00

24 Heures Motos - H+20 : Rien n’est joué en Superstock

Toujours en tête, la Suzuki #1 devance la Yamaha #7. À quatre heures du terme, le suspense reste entier.
24 Heures Motos - H+20 : Rien n’est joué en Superstock

Au lever du jour, Yoshimura SERT Motul conserve la tête, acquise au profit de la Honda #5 pendant la nuit. À peine le soleil levé, Gregg Black en profite pour améliorer le meilleur tour en course, le portant à 1’36’’195.

 

Malheureusement, à 7 h 20, Wójcik Racing Team est contraint de retirer sa deuxième machine, la Yamaha #77 suite à des problèmes mécaniques, après avoir perdu la #777 dans la soirée. Moins de dix minutes plus tard, les trois premiers, bien qu’ils ne soient pas dans le même tour se retrouvent ensemble en piste et offrent une bataille spectaculaire. Gregg Black décline la lutte, mais la Yamaha #7 et la Honda #5 ne se lâchent plus et continuent de régaler les spectateurs.

La chance ne sourit toujours pas à ERC Endurance Ducati. Après une chute hier soir, la #6 est en proie à trois problèmes mécaniques. En effet, une mystérieuse fumée émane de la moto, et la panne semble échapper aux mécaniciens. Au total, la Ducati #6 perd une vingtaine de minutes et ressort en 19e place, à 43 tours des leaders. Coup de théâtre à 8 h 31 ! La Honda #5, cramponnée en 3e position, chute aux mains de Gino Rea. Cela force les mécaniciens à réparer les dégâts durant 13 minutes. Elle ressort juste derrière la Yamaha #333, qui monte sur le podium provisoire. Cependant, Gino Rea reste plus rapide et recolle rapidement, reprenant sa troisième place.

À 9 h 12, c’est au tour de cette même Yamaha #333 de s’arrêter, elle qui était revenue dans la course au podium. À 11 heures, elle est toujours entre les mains des mécaniciens. 

La catégorie Superstock, très compacte, compte encore trois motos en deux tours. La Suzuki #44 tient bon, mais conserve une courte avance sur la Yamaha #18. Pendant ce temps, la Yamaha #66 perd de l’huile (sans conséquence en piste) mais doit observer un long arrêt au stand. Grâce à son excellent rythme de course, la Yamaha #18 prend la tête de la catégorie Superstock, toujours aussi serrée. La Honda #55, dans la lutte depuis le début, a perdu quatre minutes suite à un arrêt inopiné.

On a dû changer le sélecteur et la poignée gauche de la moto. C’est la première course de la saison, certaines choses restent perfectibles
Stéphane Haddadj, team manager Honda National Motos

La Metiss #45, seule engagée en catégorie Expérimentale, a subi une chute et pointe 23e.

Top 5 à 11 heures (classement général) : 

  1. Suzuki #1 - Yoshimura SERT Motul - 699 tours
  2. Yamaha #7 - YART Yamaha Official Team EWC à 1 tour
  3. Honda #5 - F.C.C TSR Honda France à 13 tours
  4. Yamaha #18 - Team 18 Sapeurs Pompiers CMS Motostore (1er Superstock) à 21 tours
  5. Suzuki #44 - No Limits Motor Team (2eme Superstock) à 21 tours

Top 3 Superstock à 11 heures

  1. Yamaha #18 - Team 18 Sapeurs Pompiers CMS Motostore - 678 tours
  2. Suzuki #44 - No Limits Motor Team à 1 tour
  3. Kawasaki #33 - Team 33 Louit April Moto à 1 tour

Onze abandons sont enregistrés à 11 heures :

  • Yamaha #96 - Team Moto Ain - Mécanique suite accident
  • BMW #37 - BMW Motorrad World Endurance Team - casse du radiateur - 19 h 37
  • Yamaha #777 - Wójcik Racing Team STK 777 - Boîte de vitesses cassée - 21 h 19
  • Honda #41 - RAC41-Chromeburner - Boîte de vitesses cassée - 21 h 28
  • Kawasaki #56 - Players - Chute - 22 h 56
  • Yamaha #36 - 3ART Best Of Bike - Casse moteur - 23 h 58
  • Suzuki #72 - Junior Team Le Mans Sud Suzuki - Chute - 02 h 15
  • Yamaha #65 - Motobox Kremer Racing - Casse moteur - 06 h 14
  • Yamaha #77 - Wójcik Racing Team EWC 77 - Mécanique - 7 h 11
  • BMW #9 - Tecmas Mersen GMC - Mécanique - 7 h 50
  • Suzuki #212 - Werc Motor Events - Mécanique - 8 h 10