24h Motos
12/08/2020 - 17:00

24 Heures Motos – Geoffroy Dehaye, le panneauteur devenu pilote

Geoffroy Dehaye, pilote de Motobox Kremer Racing raconte comment il est devenu pilote d’Endurance. Avant de prendre le départ des 24 Heures Motos, il fut panneauteur au sein d’une équipe amateur.
24 Heures Motos – Geoffroy Dehaye, le panneauteur devenu pilote

Agé de 32 ans, Geoffroy Dehaye s’apprête à participer à ses sixièmes 24 Heures Motos avec Motobox Kremer Racing. Si pour lui les 24 Heures Motos constituent un dépassement de soi, rien ne prédestinait ce maître d’hôtel de profession à devenir pilote d’Endurance. « J’ai découvert la compétition moto très tardivement. J’ai toujours été sportif mais la moto ne me passionnait pas particulièrement », explique-t-il.

La première expérience de Geoffroy Dehay aux 24 Heures Motos remonte à 2011. « J’étais panneauteur pour le Team Flembbo. Sans trop en avoir envie, je suis venu pour rendre service à l’équipe et je me suis pris au jeu de la cohésion d’équipe ». Il se prend alors de sympathie avec un des pilotes du team. Ce dernier l’aide dans son apprentissage du pilotage sur circuit. Geoffroy Dehaye multiplie les sessions de roulage et participe aux 24 Heures de Barcelone, une épreuve qui ne fait pas partie du Championnat du Monde d’Endurance FIM EWC mais sur laquelle de nombreux pilotes et équipes débutantes se testent avant de s’engager aux 24 Heures Motos.
Un an après son expérience de panneauteur, Geoffroy Dehaye prend le départ des 24 Heures Motos avec une Kawasaki ZX-10R du Team Flembbo-Leader Team. « C’est un moment qui restera gravé dans ma mémoire à vie. Lorsque la Marseillaise retentit avant le départ, c’est un sentiment indescriptible. Il faut le vivre. Durant la course, en plein milieu de la nuit, je me suis demandé ce que je faisais là et je me suis dit que je ne reviendrais jamais tellement c’était difficile. Puis trois jours après, je n’avais qu’une seule envie : recommencer », se souvient le pilote. Une première expérience sanctionnée d’une 33e position au classement général et la 20e place en catégorie Formula EWC.

Le diplôme d'éducateur moto en poche 

Aujourd’hui, Geoffroy Dehaye partage le circuit Bugatti avec les pointures de l’Endurance tels que Randy De Puniet, Mike Di Meglio, David Checa et bien d’autres lors de la classique mancelle et sur les autres manches du FIM EWC. Il quitte progressivement son travail de maître d’hôtel pour se consacrer pleinement à son activité de pilote. « J’ai récemment obtenu mon diplôme d’éducateur. Cela me permet de travailler avec une école de pilotage et de coacher des pilotes amateurs ». L’occasion de partager ce qu’on lui a appris à ses débuts.

Le samedi 29 août prochain à 12 heures, Geoffroy Dehaye disputera la 43e édition des 24 Heures Motos, troisième manche du FIM EWC 2019-2020 au guidon de la Yamaha R1 #65 de Motobox Kremer Racing. Il fera équipe avec Stefan Ströhlein et Benjamin Colliaux. Ensemble, ils tenteront de se positionner dans le top dix du classement général.
Le parcours de Geoffroy Dehaye montre bien que les 24 Heures Motos regroupent des pilotes professionnels et amateurs venant de tous horizons.

PHOTO : LE MANS (SARTHE, FRANCE), CIRCUIT BUGATTI, 24 HEURES MOTOS, SAMEDI 20 AVRIL 2019, COURSE. Geoffroy Dehaye au guidon de la Yamaha R1 #65 de l'équipe allemande Motobox Kremer Racing. 

Lire aussi : Mathieu Gines (VRD Igol Pierret Experiences) : "Nous sommes de très bons outsiders".