24h Motos
Le 31/01/2019 16:30

24 Heures Motos – Gabriel Pons, pilote amateur et multitâches

Sur les 180 pilotes qui participent aux 24 Heures Motos, beaucoup d’entre eux sont amateurs. C’est le cas de Gabriel Pons. Pilote au guidon de la Kawasaki #17 de l’équipe ITeM17, il n’hésite pas à mettre la main à la pâte pour la mécanique, la communication ou encore l’administratif.

24 Heures Motos – Gabriel Pons, pilote amateur et multitâches

Gabriel Pons est l’un des nombreux pilotes amateurs qui participent aux 24 Heures Motos. Durant une semaine, des vérifications techniques et administratives jusqu’au drapeau à damier, tout comme les bénévoles présents dans les équipes, ils mettent leur vie professionnelle et personnelle entre parenthèses pour relever le défi des 24 Heures Motos. Pour eux, c’est aussi l’occasion rêvée de se frotter au gratin du Championnat du Monde d’Endurance FIM EWC et de partager le circuit Bugatti avec des pilotes de renom comme Randy De Puniet, Vincent Philippe ou Mike Di Meglio pour ne citer qu’eux.

Le samedi 20 avril prochain, Gabriel Pons participera à ses cinquièmes 24 Heures Motos. Au guidon de la Kawasaki #17 de l’équipe ITeM 17 engagée en catégorie Experimental et munie d’un train avant expérimental, il aura à cœur de prouver l’efficacité de ce système mais pas seulement. En effet, l’an passé, la Kawasaki #17 a remporté la catégorie Experimental des 24 Heures Motos. Pour défendre ce titre, Gabriel Pons sera associé à Matthieu Thibault, Alex Sarrabayrouse et Nicolas Escudier (pilote de réserve).

On ne peut pas se comparer aux équipes professionnelles. Certes nous avons un bon niveau mais nous sommes encore loin d’elles

Gabriel Pons, ITeM17

Être pilote au sein d’une équipe amateur, c’est devoir faire preuve de polyvalence. « Durant la semaine des 24 Heures Motos je me concentre uniquement sur le pilotage. En revanche, en amont de l’épreuve, je m’implique dans la mécanique, l’administratif ou encore à la communication. Dans l’équipe, tout le monde est bénévole. Comme nous ne sommes pas extrêmement nombreux à pouvoir s’impliquer dans ce projet, je donne un coup de main avec plaisir. Il faut être tout terrain », ponctue Gabriel Pons.

Comment se déroule la cohabitation en piste entre les équipes amateures et les gros bras du Championnat du Monde d’Endurance FIM EWC ? Gabriel Pons répond : « On ne peut pas se comparer aux équipes professionnelles. Certes nous avons un bon niveau mais nous sommes encore loin d’elles. On travaille pour s’en rapprocher. On développe notre technologie pour montrer qu’elle fonctionne et que ça peut se montrer plus efficace qu’un système traditionnel. »

Pour la 42e édition des 24 Heures Motos, une autre machine a été retenue en catégorie Experimental. Il s’agit de la Metiss #45 de l’équipe Metiss. Cette machine équipée d’un système de freinage à double disque sera pilotée par Hervé Cheron, David Bouvier et Emmanuel Cheron.

News history Dernières actualités