24h Motos
02/02/2021 - 17:00

24 Heures Motos – Falcon Racing mise sur la jeunesse

Pour sa cinquième participation aux 24 Heures Motos, Falcon Racing fait le pari de la jeunesse. Un défi qui pourrait permettre à l’équipe axonaise de confirmer sa progression au sein de la très relevée catégorie Superstock.
24 Heures Motos – Falcon Racing mise sur la jeunesse

En quatre participations aux 24 Heures Motos, le Falcon Racing n’a cessé d’améliorer ses résultats. 23e de la catégorie Superstock en 2016, 16e en 2017, 11e en 2019 et 10e en 2020, Falcon Racing grimpe dans la hiérarchie grâce à un travail acharné. « L’an passé, nous figurions dans le top cinq durant les premières heures de course. Nous avons même rêvé du podium durant neuf tours avant qu’une chute ralentisse notre tableau de marche. Cela montre que nous pouvons concrétiser un bon résultat. Nous sommes de mieux en mieux organisés dans notre stand. Nous prenons la mesure de l’électronique de la moto et des pressions des pneumatiques. Nous possédons désormais une bonne expérience et ça facilite grandement les choses », explique Mickael Le Devehat, team manager de l’équipe.

Falcon Racing se prépare donc à une cinquième participation aux 24 Heures Motos avec un atout supplémentaire : le soutien de Yamaha France. « C’est une récompense du travail accompli ces dernières années. C’est aussi une marque de confiance car il y a de nombreuses équipes qui engagent des Yamaha R1 en endurance », affirme le team manager. Pour les pilotes, la jeunesse prend le pouvoir. La Yamaha R1 #121 sera pilotée par David Chevalier, Théo Eisen, Loïc Millet et Hugo Robert, un quatuor dont la moyenne d’âge ne dépasse pas 22 ans. « Le point commun entre ces trois pilotes, c’est qu’ils sont issus du challenge Yamaha bLU cRU qui nourrit et forme les futures stars de la compétition. L’endurance plait aux jeunes pilotes. Il faut des équipes pour leur mettre le pied à l’étrier. C’est un de nos objectifs principaux. Ils s’entraînent ensemble et c’est positif pour la cohésion », commente Mickael Le Devehat.

Pour les pneumatiques, Falcon Racing poursuit avec Bridgestone. « Nous sommes avec eux depuis 2016. De nouvelles équipes vont être équipées de ces pneumatiques. Nous allons pouvoir nous mesurer à elles. Il y aura également plus de retour d’informations sur l’utilisation de ces pneus et cela va nous permettre de progresser ». Enfin, Falcon Racing pour compter sur le soutien du concessionnaire Yamaha de Pontarlier, Motos Performance.

L’équipe a programmé quatre journées d’essais en vue des 24 Heures Motos. Elles permettront aux pilotes de s’approprier la Yamaha R1 et de procéder aux premiers réglages avant les essais officiels.