24h Motos
11/06/2021 - 16:15

24 Heures Motos - Courses support, les héros du jour

Trois courses support entourent la 44e édition des 24 Heures Motos : le championnat du monde FIM Side-cars, l'European Bridgestone Handy Race et le championnat Pro Classic. Retour sur les résultats des courses.
24 Heures Motos - Courses support, les héros du jour

CHAMPIONNAT PROCLASSIC

COURSE 1

Après un départ sans incident, une triple chute contraint à l'abandon la Suzuki GSXR 750 #16 d'Aurélien Pernot, la Yamaha R6 #54 de Philippe Pruvot et la Suzuki GSXR 750 #36 de Romain Delporte. Elles rejoignent l'Aprilia RSV 1000 #46 de Bruno Prokoroff qui n'avait pas pu prendre part à la course.

Denis Pignatel domine la course et la catégorie Superbike 1000 au guidon de la Ducati 998 #61 et enchaîne les améliorations en passant sous la barre du meilleur temps des essais chronométrés dès le neuvième tour avec 1'48''900. Patrick Grange sur la machine #69 et Damien Le Gac sur la moto #22 roulent à plus de 2 secondes du leader. Le podium échappe définitivement à Damien Le Gac en raison d'un tout droit et d'une chute dans les S bleus lors du huitième tour. Laurent Villerégnier prend alors la deuxième place entre Denis Pignatel et Patrick Grange.

Denis Pignatel fonce seul en tête et améliore une nouvelle fois son chrono avec 1'48''180 au 7e tour devant Laurent Villerégnier qu'il garde à distance à plus de deux secondes. Patrick Grange roule quant à lui dans la même seconde que Laurent Villerégnier et se place en troisième position.

En catégorie SSP600, Stéphane Bray sur la machine #98 creuse l'écart avec plus de deux secondes d'avance sur ses poursuivants dont Sofian Lhuillier sur la moto #37 et se place en quatrième position du classement général.

Jean-Luc Van Landeghem au guidon de la Suzuki GSXR 750 #101 roule très largement en tête de la catégorie SBK 750 devant Eric Cure sur la moto #111 et Eric Braive sur la machine #33.

La deuxième place de la course est très disputée par Patrick Grange et Laurent Villerégnier, ce dernier se rapprochant de plus en plus de la tête en réduisant l'écart à moins d'une seconde.

À trois tours de l'arrivée, Éric Cure prend la tête de la catégorie SBK 750 devant Jean-Luc Van Landeghem et ne la laissera plus lui échapper.

À moins de deux tours de la présentation du drapeau à damier, Denis Pignatel au guidon de la Ducati #61 chute dans le secteur de la Dunlop et perd la tête de la course au profit de Patrick Grange sur la Honda #69 qui s'empare de la première position et s'adjuge la victoire.

À l'issue de la première course, le classement s'établit ainsi :

  1. Patrick Grange, Honda CBR 900 #69 (1er SBK1000)
  2. Laurent Villerégnier, Ducati 999 #26
  3. Stéphane Bray, Honda CBR 600 #98 (1er SSP 600)
  4. Éric Cure, Suzuuki GSXR 750 #111 (1er SBK 750)
  5. Frédéric Alix, Yamaha R1 #71

COURSE 2

Comme lors de la première course, une chute rebat les cartes dès le début de l'épreuve et met hors jeu la Ducati 999 #26 de Laurent Villerégnier et la Yamaha R1 #71 de Frédéric Alix ne leur laissant ainsi aucune chance de confirmer les bons résultats obtenus dans la matinée.

Patrick Grange sur la Honda CBR 900 #69 prend alors la tête de la course et de la catégorie SBK 1000 devant Denis Pignatel, sur la Ducati 998 #61, à moins d'une demi-seconde et Stéphane Bray au guidon de la Honda CBR 600 #98, leader de la catégorie SSP 600.  Jean-Luc Van Landeghem, premier de la catégorie SBK 750, sur la Suzuki GSXR 750 #101, pointe à la cinquième position du classement général, loin devant son poursuivant Éric Cure, au guidon de la machine #111 qui occupe la dixième place.

Au cinquième tour, Denis Pignatel prend les commandes de la course et se livre à une bataille acharnée avec son poursuivant Patrick Grange en creusant l'écart tour après tour. Damien Le GAC, sur la Suzuki #22, toujours troisième, ne parviendra pas à recoller au binôme de tête. À deux tours de l'arrivée, Stéphane Bray prend la troisième place du classement général alors que Damien Le Gac rejoint son stand.

Après une première course frustrante qui avait vu le podium lui échapper, Denis Pignatel décroche la victoire

À l'issue de la deuxième course, le top 5 s'établit ainsi :

  1. Denis Pignatel, Ducati 998 #61
  2. Patrick Grange, Honda CBR 900 #69
  3. Stéphane Bray, Honda CBR 600 #98 (1er SSP 600)
  4. Eric Perronno, Honda CBR 600 #7
  5. Sofian Lhuillier, Yamaha R6 #37

Le premier de la catégorie SBK 750, Jean-Luc Van Landeghem pointe à la 6e place du classement général.

CHAMPIONNAT DU MONDE SIDE-CAR FIM

COURSE 1

Auteur de la pole (1’44’’519) le matin même, le duo Schlosser/Fries manque son envol et laisse Reeves/Rousseau prendre le commandement au premier virage, suivi de Ellis/Clément. Mais Schlosser passe la surmultipliée immédiatement et récupère la 2e position dès le 2e tour.

De leur côté, les Peugeot père et fils, installés en 6e position, vont longtemps rester au contact du groupe de tête avant de décrocher à partir du 5e tour, puis de céder face aux Suisses Wyssen et Hofer qui termineront à cette 6e place.

Toujours proches de la machine de tête, Shlosser/Fries ne parviennent pas à conclure la moindre attaque.

Longtemps à portée du podium, le Finlandais Päivärinta perd du terrain à trois tours de la fin, laissant les trois premiers s’expliquer. Ellis/Clément s’emparent de la 2e position à l’entame du dernier tour, mais l’équipage suisse Schlosser/Fries parvient à reprendre son bien.

En tête de bout en bout, Reeves/Rousseau remportent cette première épreuve du championnat du monde, devant Schlosser/Fries (2e) et Ellis/Clément (3e).

Les side-caristes se retrouveront dès demain pour la deuxième course du week-end (9 h 45, 18 tours).

EUROPEAN BRIDGESTONE HANDY RACE

Peter Rohr, pilote de la Yamaha R1 #69 a remporté cette première manche de la saison 2021 de l’European Bridgestone Handy Race. Le pilote autrichien a largement dominé la course et s’est imposé devant Maurizio Castelli (Aprilia RSV 1000 #7). L’écart à l’arrivée entre les deux pilotes s’élevait à 9,9 secondes. Benoit Thibal, champion de France PMR Cup en 600 cmᶟ en 2018 puis en 1000 cmᶟ en 2019 a terminé en troisième position. « C’est génial d’être sur la troisième marche du podium. D’autant que je suis de retour après deux mois de préparation à la suite d’une blessure grave avec notamment un fémur cassé », a commenté Thibal.

En 600 cmᶟ, si Nicolas Dandine (Yamaha R6 #47) avait réalisé la pole position, c’est Christophe Bernard (Yamaha R6 #11) qui s’est adjugé la victoire. « Remporter une course sur ce circuit mythique c'est magique. Ça fait cinq ans que je viens au Mans. J'espérais bien monter sur le podium cette année, mais la plus haute marche, c'était inespéré ! », a confié le vainqueur. Willy Mourgue (Yamaha R6 #48) et Yann Boes (Yamaha R6 #4) complètent le top 3.