24h Motos
10/06/2021 - 23:05

24 Heures Motos – BMW Motorrad World Endurance Team brille lors des essais de nuit

Après une première séance qualificative bouclée en troisième position, la BMW #37 du BMW Motorrad World Endurance Team vient de signer le meilleur temps des essais de nuit.
24 Heures Motos – BMW Motorrad World Endurance Team brille lors des essais de nuit

Le pilote brassard jaune, Illya Mykhalchyk a effectué les 4,185 km du circuit Bugatti en 1’36’’687 (155,8 km/h de moyenne). Il devance la Yamaha #96 de Moto Ain (1’36’’836). Rappelons que cette équipe fait son entrée en catégorie Formula EWC, catégorie reine des 24 Heures Motos et du FIM EWC. La Yamaha #7 de YART-Yamaha a terminé en troisième position (1’36’’985).

La Suzuki #1 de Yoshimura SERT Motul, pole position provisoire de cette 44e édition, est quatrième devant la Honda #5 de F.C.C. TSR Honda France. La Kawasaki #4 de Tati Team Beringer Racing continue de surprendre avec le sixième chrono. Cette machine a d’ailleurs fixé la meilleure vitesse de pointe de la séance à 288,8 km/h. « L’objectif c’est terminer la course dans le top 5. Nous avons beaucoup travaillé sur les motos durant l’hiver. Nous ne sommes donc pas à cette place par hasard », a commenté Julien Enjolras, l’un des trois pilotes de cette machine. À noter que, à l’issue de ces essais, les six premières machines du classement général se tenaient dans la même seconde. Voilà qui promet une course serrée.

En catégorie Superstock, la Honda #55 de National Moto a pris l’avantage en 1’38’’450. L’équipe qui compte bien faire briller Honda dans cette catégorie après de nombreuses saisons de présence en Formula EWC a surpassé les Kawasaki #24 de BMRT 3D Maxxess Nevers et #33 de Team 33 Louit April Moto.
La Metiss #45, engagée en catégorie Experimental, a terminé la séance en 25e position. Les pilotes Gabriel Pons, Ludovic Rizza et Matthieu Charpin ont été crédités d’un temps de 1’40’’396.

Ces essais de nuit sont très utiles pour valider les feux et les repères lumineux sur les motos. À ce titre, plusieurs machines ont été signalées sans lumières.
La voiture de sécurité est entrée en piste de 21 h 52 à 22 h 01, l’occasion de se livrer à une simulation de neutralisation de l’épreuve comme cela pourrait arriver en course.

Rendez-vous demain à partir de 10 h 20 pour la deuxième séance qualificative. Les équipes vont profiter d’une température de piste plus fraîche pour tenter d’améliorer leur chrono. La Suzuki #1 du Yoshimura SERT Motul confirmera-t-elle sa pole position obtenue provisoirement cet après-midi ? Gilles Stafler, team manager du Webike SRC Kawasaki France Trickstar, prévient : « Nous pouvons nettement améliorer notre moyenne chronométrique ». Quoi qu’il en soit, c’est à l’occasion de cette ultime session de qualification que nous connaîtrons la pole position et la composition de la grille de départ de la 44e édition des 24 Heures Motos.

>> Retrouvez notre guide pratique des 24 Heures Motos pour suivre la course à distance et de façon ludique <<