24h Motos
21/01/2021 - 17:00

24 Heures Motos – Au Junior Team Le Mans Sud Suzuki, Martin Renaudin apprend l’endurance

Pour la 44e édition des 24 Heures Motos (17-18 avril 2021) Martin Renaudin sera de nouveau au guidon de la Suzuki #72 du Junior Team Le Mans Sud Suzuki. Le pilote manceau aborde la course avec un esprit de revanche et l’envie d’apprendre.
24 Heures Motos – Au Junior Team Le Mans Sud Suzuki, Martin Renaudin apprend l’endurance

L’an passé vous avez participé aux 24 Heures Motos avec le Junior Team Le Mans Sud Suzuki. Hélas, la course s’était arrêtée assez tôt pour vous. Que s’était-il passé ?

« J’ai eu la chance de prendre le départ. J’étais parti calmement car l’objectif était de rester sur mes roues. Lors de mon deuxième relais, les conditions de piste étaient vraiment délicates. Il s’est mis à pleuvoir et j’ai chuté au virage du Raccordement. Je me suis blessé à l’épaule gauche et la clavicule avait bougé. Les circonstances de cette chute me sont, encore aujourd’hui, incompréhensibles. J’étais très déçu de voir mes coéquipiers faire le reste de la course à deux. Ce fut difficile d’accepter ça. »

Cette année, vous participerez de nouveaux aux 24 Heures Motos avec le Junior Team Le Mans Sud Suzuki. Pourquoi avez-vous décidé de poursuivre avec cette équipe ?

« Je fais de la moto depuis tout petit et j’ai toujours eu un œil sur l’endurance et les performances du Junior Team Le Mans Sud Suzuki mais également sur celles du Suzuki Endurance Racing Team. Le Junior, c’est une très bonne équipe qui a été championne du monde Superstock par le passé. Lorsque Damien Saulnier m’a proposé de repartir pour une saison supplémentaire, j’ai tout de suite répondu oui. Mon objectif est de me faire une place en endurance. Il faut d’abord montrer de belles choses en Championnat de France Superbike et se rapprocher des pilotes de référence tels que Mathieu Gines ou Kenny Foray. »

À quelques mois des 24 Heures Motos, c’est un esprit de revanche sur 2020 qui vous habite ?

« Exactement. Je veux prendre une revanche sur moi-même et sur l’injustice de la course. J’y retourne avec tout ce qu’il faut entre les mains pour réaliser de belles performances. Je vais repartir dans le même état d’esprit que l’an passé et en évitant de me poser trop de questions. Je suis encore jeune dans le milieu de l’endurance, l’objectif c’est d’apprendre et le Junior Team Le Mans Sud Suzuki est fait pour ça. »

Mon pilotage correspond bien à l’endurance car il est assez coulé
Martin Renaudin, Junior Team Le Mans Sud Suzuki

Le rapprochement entre le Suzuki Endurance Racing Team et Yoshimura bénéficiera-t-il au Junior Team Le Mans Sud Suzuki ?

« Si le Suzuki Endurance Racing Team a un gros soutien de Yoshimura, on peut imaginer que le Junior Team Le Mans Sud Suzuki va bénéficier d’informations clefs qui permettront de faire progresser la moto. »

Ce sera votre quatrième participation aux 24 Heures Motos. Depuis vos débuts en endurance, qu’avez-vous appris sur vous-même et votre pilotage ?

« Je pense que mon pilotage correspond bien à l’endurance car il est assez coulé et me permet de me sentir bien quelles que soient les conditions. Malgré ça, j’ai découvert des domaines dans lesquels je dois progresser. Physiquement par exemple, je suis encore fragile du bas du dos. Je n’ai jamais réellement bouclé une course de 24 heures. Je suis curieux de voir comment je serais psychologiquement après 18 ou 20 heures de course. Toutefois, je ne suis pas inquiet car je me prépare intensément durant tout l’hiver. »

Quel sera votre programme en vitesse pour 2021 ?

« Je participerai de nouveau au Championnat de France Superbike en catégorie Challenger. J’ai terminé deuxième de cette classe l’an passé alors je vise le titre pour 2021. Je piloterai toujours une Yamaha R1. 2020 fut une année prometteuse. En 2021, je veux confirmer et me rapprocher des pilotes qui évoluent aux avant-postes. »

La première manche du FSBK se déroulera au sur le circuit Bugatti les 27 et 28 mars donc à domicile pour vous. Ressentez-vous une certaine pression ?

« J’évite de trop y penser et je me concentre sur ma préparation. L’an passé, après le confinement, j’étais capable de réaliser de très bons chronos. J’espère retrouver les mêmes sensations. Si c’est le cas, ça sera intéressant sportivement. Une épreuve à domicile c’est toujours délicat alors je la prends comme toutes les autres. Ça permet de se décharger de la pression. »

PHOTO : LE MANS (SARTHE, FRANCE), CIRCUIT BUGATTI, 24 HEURES MOTOS, JEUDI 27 AOÛT 2020, QUALIFICATIONS. Martin Renaud au guidon de la Suzuki GSX-R 1000 #72 du Junior Team Le Mans Sud Suzuki.