24h Karting
Le 12/09/2016 11:00

24 Heures Karting - Une liste d’engagés pleine de bonnes surprises

31 équipes seront en lice pour la 31ème édition des 24 Heures Karting, qui se déroulera au Mans les 17 et 18 septembre prochains. L’événement marquant est la présence, pour la première fois en endurance, de l’usine CRG, un des constructeurs leaders sur le marché du karting de compétition qui possède un palmarès impressionnant en vitesse.

24 Heures Karting - Une liste d’engagés pleine de bonnes surprises

Les Italiens auront toutefois fort à faire face à Sarthe RTKF, sept fois victorieux au Mans et qui défend les couleurs des châssis français Sodikart. Un autre constructeur transalpin, Energy Corse, a noué un étroit partenariat avec l’équipe GTL pour l’épreuve mancelle. Enfin, on ne peut négliger les chances du Groupe OTK, dont les marques Tony-Kart et Kosmic équiperont des teams privés de haut rang. Le premier titre de Champion d’Endurance CIK/FIA est décidément très convoité !

Onze équipes seront présentes dans la catégorie reine des Groupe 1 et la récompense suprême du titre de Champion d’Endurance CIK/FIA sera attribuée au vainqueur de ce groupe qui concerne les karts propulsés par la nouvelle génération de moteurs OK (125 cm3 2 temps, 38 à 40 chevaux).

L’équipe italienne CRG, nouvelle venue en endurance, possède un palmarès impressionnant en vitesse, avec des pilotes titrés au niveau mondial tels que : Emmanuel Collard, Jan Magnussen, Lewis Hamilton, Max Verstappen… La qualité de l’effectif de l’équipage n°8 mis en place pour les 24 Heures Karting démontre que CRG ne sera pas au Mans pour faire de la figuration. Qu’on en juge : Les Italiens Flavio Camponeschi et Felice Tiene ont remporté respectivement le championnat du Monde KF1 et la Coupe du Monde KF2 en 2012. Cette année, l’Espagnol Pedro Hiltbrand a décroché le titre de champion d’Europe OK et la Super Coupe Internationale KZ2. Le Néerlandais Henki Waldschmidt détient, quant à lui, une médaille de bronze européenne en Karting et sa progression dans la filière monoplace s’est conclue par un test chez Toyota F1 en 2008 ! On peut donc être sûr que cette équipe sera performante mais il lui faudra rapidement intégrer les spécificités de l’endurance, notamment les ravitaillements et la gestion des cinq trains de pneumatiques LeCont autorisés.

Dans ce domaine, le team Sarthe RTKF, septuple vainqueur des 24 Heures Karting, possède une longueur d’avance. La structure chère à Claude Jamin a annoncé qu’elle quitterait la scène fin 2016, raison de plus pour se retirer sur une consécration internationale ! Depuis plusieurs années, Sarthe RTKF est très proche de l’usine Sodikart. Cette collaboration fructueuse a contribué au développement des châssis produits du côté de Nantes, qui, outre leur vélocité, ont ainsi démontré leur indiscutable fiabilité. Au volant du Sodi-Parilla n°1 qui reste sur quatre succès consécutifs, Charles Fiault, Gautier Becq et Kevin Petit, tous trois anciens vainqueurs, seront associés à Anthoine Hubert. Le Chartrain a remporté voici deux mois sa première course européenne en Formule 3. Le kart n°72, leader du championnat de France d’Endurance, sera notamment aux mains de Victor Compère, un licencié de l’ASK ACO qui enchaîne les succès cette année, de Maxime Bidard vainqueur de l’épreuve en 2011, William Godefroid et Thomas Ricci.

Il faudra aussi surveiller Sarthe GTL Energy Corse qui se montre chaque année plus redoutable. L’équipe a tissé des liens serrés avec l’usine italienne Energy, dont le dirigeant Michele Panigada ne cache pas sa passion pour les 24 Heures Karting. L’équipage pour cette 31e édition des 24 Heures Karting sera composé de Vincent Gendry, Tony Lavanant, champion d’Europe KZ2 en 2008 avec Energy, Nicolas Markiewicz et François Surut.

Parmi les meilleurs privés qui ont choisi la technologie française Sodi, deux noms ressortent. Centre Wintec qui a remporté les deux premières manches du championnat de France, dont les 6 Heures du Mans. Parmi ses quatre pilotes on trouve le Normand Wilfrid Lecarpentier, recordman de l’épreuve avec huit victoires aux 24 Heures Karting. Le Mans PSM Karting, dont les bases sont à un jet de pierre du Circuit International de Karting du Mans, a constitué une impressionnante équipe, dont la meilleure féminine 2015 Cécile Martini fait partie. Les quatre pilotes de l’ambitieux quatuor de Rouen GSK REK sont autant de têtes couronnées en France, à l’international, en kart ou en auto et auront à cœur de briller sur les terres mancelles.

Comme tous les ans, il faudra surveiller La Manche Kart Mag, chef de file des châssis Tony. Le constructeur et l’équipe fêteront cette année les dix ans de leur victoire au Mans. Egalement promoteur de l’épreuve avec sa casquette KMO, Jacky Foulatier officiera en tant que team-manager. Le recordman des participations a en effet renoncé à s’aligner une 28ème fois au départ ! Une équipe Britannique très expérimenté, London Kookeli n°9, est également engagé en Groupe 1 avec un Tony.

La catégorie reine mérite son rang, mais les 20 concurrents du Groupe 2 des moteurs « Coupes de Marques » ne seront pas là pour faire de la figuration. 18 d’entre eux sont fidèles au Rotax Max. Sarthe RTKF place de gros espoirs sur son Sodi n°11, dont le capitaine de route n’est autre que le quadruple vainqueur de l’épreuve, Jacques Gautier. Val d’Oise JFJ Performance visera lui aussi la première marche du podium de la catégorie avec Sodi et un certain Vincent Fraïsse, vainqueur des 24 Heures Karting en 2009 et qui a presque tout gagné en sprint ces dernières années !

Il convient aussi de saluer le retour, pour la première fois depuis 2005, d’un équipage 100% féminin. Oise RM Concept Ladies regroupe Eva Bénès, Caroline Martel, Lydie Valichon et Pauline Dabert. Habituées aux premières loges dans les courses mixtes, elles ont toutes terminé dans le Top 5 du championnat de France des Féminines. La première nommée a même été titrée en 2014.

Coup de chapeau aux sudistes de St Tropez Sonik qui engagent trois Kosmic-Rotax, dont deux dans la classe Master réservée aux pilotes de plus de 35 ans. Le champion d’Europe 1992 Olivier Fiorucci en profitera pour revenir aux affaires !

Il ne sera donc pas facile de se faire une place sur le podium des 24 Heures Karting cette année. Pour savoir qui trouvera le compromis idéal entre performance et fiabilité, rendez-vous dès 15 heures, samedi 17 septembre pour vivre un double tour d’horloge qui promet d’être passionnant. L’entrée est gratuite pour tous et le spectacle garanti !

Liste des engagés