24h Karting
Le 18/09/2016 18:50

24 Heures Karting - Sarthe RTKF 1 : la victoire de l’expérience

Après le feu d’artifice de l’équipe d’usine italienne CRG en début de course, l’expérience des troupes de Claude Jamin a prévalu et Sarthe RTKF a ajouté une huitième victoire aux 24 Heures Karting (la cinquième consécutive) à son palmarès, assortie d’un doublé. Le kart n°1 d’Anthoine Hubert, Gautier Becq, Kévin Petit et Charles Fiault a devancé d’un seul tour le n°72 et décroche du même coup le premier titre de Champion d’Endurance de la CIK/FIA.

24 Heures Karting -  Sarthe RTKF 1 : la victoire de l’expérience

Cette 31ème édition des 24 Heures Karting fut incontestablement un grand succès, tant sportif que populaire, par la présence de très nombreux spectateurs venus assister à ce spectacle gratuit. Les différentes personnalités qui se sont succédées sur le plateau de LM TV Sarthe, à commencer par le vice-président de la fédération internationale CIK/FIA et le président de l’ASK ACO Dominique Foussier, ont exprimé leur confiance en l’avenir de cette compétition unique en son genre qui a brillamment négocier un virage important dans son évolution, grâce à la labélisation Championnat Endurance CIK-FIA. Les nouveaux moteurs OK entrés en vigueur cette année dans le GP1 n’ont pas déçu. On savait qu’ils étaient puissants, ils se sont également révélés fiables et obtiennent les quatre premières places au classement général.

Claude Jamin, le charismatique team-manager de Sarthe RTKF n’avait pas caché son ambition de remporter le premier titre international officiel mis en jeu cette année, avant d’arrêter la compétition à la fin de cette saison. Objectif atteint ! Mais comme il l’a également rappelé à sa descente du podium, il avait annoncé qu’il renoncerait après sa première victoire… Il n’avait, heureusement, pas tenu cette promesse à l’époque ! « C’est l’aboutissement d’une belle aventure. Un tel résultat demande beaucoup d’heures de travail, de la rigueur et de la discipline. Je tiens à remercier tout particulièrement nos motoristes, Gérard et Marc Boulineau avec qui nous partageons à nouveau la victoire » a-t-il souligné.

Au niveau des pilotes, on saluera le premier succès aux 24 Heures Karting d’Anthoine Hubert, passé à la monoplace en 2013 avec un titre de champion de France F4 à la clé. Il est actuellement un brillant animateur du championnat d’Europe FIA F3. Gautier Becq et Kévin Petit s’imposent pour la troisième fois tandis qu’avec six victoires dans la Sarthe, Charles Fiault n’est plus qu’à deux unités du record de Wilfrid Lecarpentier. Les pilotes du kart n°72, Victor Compère, Maxime Bidard, William Godefroid et Thomas Ricci ont dû se contenter d’une très belle seconde place, après avoir tout donné, et s’être fait distancer de seulement un petit tour au terme du double tour d’horloge.

La différence entre les deux karts s’est faite dans les stands selon le quintuple vainqueur Anthony Abbasse, reconverti en chef de stand du kart n°1 cette année : « On a été plus rapides sur les pitstops de routine avec ravitaillement et changement de pilote. Les relais, notamment avec les apparitions intermittentes de la pluie, ont été optimisés et au bout du compte nous avons fait un arrêt de moins. Mais au niveau de la performance en piste, les deux équipages étaient de force sensiblement égale.»

La présence de l’usine CRG, spécialisée dans la vitesse, a fait les gros titres avant le départ et les Italiens ont tenu leur rang pendant les premières heures de course. Après être partis en pole position, ils étaient encore en tête à 17 heures, samedi, avant de rencontrer des problèmes techniques et de finir en milieu de tableau. Cette équipe qui a remporté de nombreuses couronnes cette année dont celle de championne du Monde en KZ (karts à boite de vitesses), la plus prestigieuse, était venue pour découvrir un nouvel univers et préparer l’avenir. Gageons que l’expérience vécue au Mans pendant ces 24 Heures Karting leur aura donné envie de revenir pour triompher et que d’autres constructeurs seront tentés de suivre leur exemple.

La troisième place est revenue au kart n°55 Rouen GSK REK (Sodi Vortex) qui termine à 6 tours. Bailly S, Bailly B, Duchateau et Guignet ont connu deux problèmes de moteur et un arbre arrière tordu dans un accrochage, le tout dès les premières heures de course. Mention spéciale pour les Britanniques de London Kookeli n°9 (Tony-Tm) leaders au terme de la cinquième heure de course et qui finissent finalement treizièmes.

Dans la catégorie GP2 des coupes de marques, l’équipe Parma Malevaut Sport disposait de la machine la plus performante avec son Tony-Kart- Vortex Rok DVS n°17, dont la technologie se rapproche des moteurs OK. Encore fallait-il se montrer irréprochable et éviter les pièges. « Nous aurions aimé terminer parmi les trois premiers mais la mission principale qui était de remporter le GP2 est remplie avec une belle avance » se réjouissait Nicolas Picot, 5ème au général en compagnie d’Andrew Deberne, le motard Romain Mangé et l’Italien Lodovico Laurini.

A la manière de Sarthe RTKF en GP1, la structure de Jean-Jacques et Henri Malevaut signe le doublé en GP2 avec la 2ème place du Tony-Kart-Vortex Super Rok n° 19 de Le Mans Malevaut Sport (Mongondry, Paquier, Maillerie, Le Floch). En troisième position et en tête de l’imposant contingent des moteurs Rotax Max, on retrouve JFJ Performance et les fines lames Fraïsse, A.Leguay, Le Sidaner et Usureau sur leur kart n°95.

L’équipage n°66  100% féminin a flirté avec le top 20 avant de finalement se classer 21ème. Eva Bénès, Lydie Valichon, Pauline Dabert et Caroline Martel ont avoué une furieuse envie de revenir pour aller plus haut. Le podium Masters a récompensé les meilleurs équipages composés de pilotes trentenaires ou plus. L’équipe varoise St-Tropez 2 Sonic Masters de Sébastien Caranta a elle aussi signé un doublé dans cette catégorie, et place le Kosmic-Rotax de Fiorucci, Iglesias, Giudici et Cleret sur la première marche.

Les 24 Heures Karting 2016 s’achèvent donc sur un très beau succès sportif et une très belle affluence sur le Circuit International de Karting du Mans.

Le prochain rendez-vous international de karting sur le tracé du Mans sera la Finale Internationale IAME X30.  Plus de 400 pilotes venant du monde entier sont attendus du 10 au 16 octobre pour participer à la 5e édition de cette compétition dont le niveau est de plus en plus élevé.

News history Dernières actualités