24h Le Mans
Le 19/10/2017 17:30

24 Heures du Mans - Roger de Lageneste (1929 - 2017)

Pilote éclectique comme nombre de ses homologues dans les années 60, Roger de Lageneste, décédé le 14 octobre dans sa 88e année, a écumé à la fois les rallyes et les circuits, participant notamment à six reprises aux 24 Heures du Mans entre 1959 et 1967, dont quatre avec Alpine.

24 Heures du Mans - Roger de Lageneste (1929 - 2017)

Membre de la famille Peugeot, Roger de Lageneste débute la compétition automobile dès 1956 en participant notamment aux Mille Miglia avec une Peugeot 203, avant de récidiver dans une 403 en 1957, année de son triomphe au Tour de Corse, officiellement en tant que copilote (alors qu'il pilotait !) de Michel Nicol avec une Alfa Romeo, constructeur qui lui permet de coiffer la couronne de Champion de France des Rallyes en 1960.

Tout en poursuivant en rallye (il s'est notamment imposé au défunt rallye de l'ACO en 1964) et dans les épreuves longues comme Liège-Rome-Liège ou la Coupe des Alpes, Roger de Lageneste devient pilote officiel Abarth, puis rejoint Alpine.

C'est avec la marque de Dieppe, avec laquelle il prend quatre fois le départ des 24 Heures du Mans, que le pilote français signe ses plus beaux résultats dans la Sarthe en décrochant la première place du prestigieux classement à l'indice de rendement énergétique. Il s'est d'abord imposé en 1964, aidé par Henry Morrogh (17e au classement général), initiateur des écoles de pilotage en Europe, avec une M64 officielle, lauréate de sa catégorie aux 12 Heures de Reims en 1964 et vendue aux enchères l'an dernier, puis en 1966, associé à Jacques Cheinisse (11e au classement général), qui deviendra plus tard patron du service compétition du constructeur créé par Jean Rédélé, avec une A210 alignée sous la bannière de l'Écurie Savin-Calberson.

Entre les deux épreuves, en juin 1965, Roger de Lageneste bat une douzaine de records du monde, homologués par la FIA, en compagnie de quatre autres pilotes sur le circuit de Linas-Montlhéry avec un coupé Peugeot 404 qui trône dans le musée du lion à Sochaux.

Roger de Lageneste a rejoint l'un de ses anciens copilotes, Henri "Titi" Greder, devenu ensuite pilote, notamment au Mans, et décédé en 2012. A sa famille et à ses proches, l'Automobile Club de l'Ouest présente ses sincères condoléances.

Photo (D.R. Archives ACO) : L'Alpine A210 n°44 de l'Ecurie Savin-Calberson qui a remporté l'indice de rendement énergétique aux 24 Heures du Mans 1966 grâce à Roger de Lageneste et Jacques Cheinisse.