24h Le Mans
17/06/2019 - 12:00

24 Heures du Mans – Les réactions de l’équipage de la Toyota #7

Mike Conway, Kamui Kobayashi et José Maria Lopez livrent leurs impressions sur la course et sur leur deuxième place à l’occasion de cette 87e édition des 24 Heures du Mans, Super Finale du Championnat du Monde d’Endurance FIA WEC.
24 Heures du Mans – Les réactions de l’équipage de la Toyota #7

Jose Maria Lopez

« Tout d’abord, je voudrais dire que ce fut un honneur et un plaisir d’être le partenaire de Fernando dans cette équipe. Il va nous manquer. Pour aujourd’hui, félicitations à eux trois. La course a été difficile, cruelle comme le montre le résultat. Je n’ai pas d’explication pour ce qui s’est passé. Il faudra analyser. Nous avions gardé un set de pneus neufs pour la fin, par sécurité. Je me suis arrêté pour le monter. Je faisais attention, je ne prenais aucun vibreur et j’ai reçu un message par radio m’informant que j’avais une crevaison. Je suis rentré et nous avons changé une roue, mais nous avions toujours une crevaison. La pression du pneu était très basse. Je ne pouvais pas rouler vite, et le circuit est très long. J’ai essayé ensuite de pousser autant que j’ai pu, mais c’était trop tard. Merci à mes équipiers, ils ont fait un boulot fantastique. Nous reviendrons plus fort. Rien ne va me consoler ce soir.

La voiture 8 poussait fort, mais nous nous sommes bien battus. C’était très stressant, mais nous avons eu de bonnes rigolades. A la fin, ça n’a pas tourné en notre faveur. Comme à Spa il y a quelques semaines. »

A l’instant, je n’aime pas Le Mans. Gagner ici est difficile
Kamui Kobayashi, Toyota TS050 Hybrid #7 Toyota Gazoo Racing

Mike Conway

« Ça a pris une bonne tournure durant un long, long moment, mais nous avons eu cette crevaison. Ce n’est plus facile pour autant. Super travail de l’équipe qui a dû reconstruire la voiture et qui nous a donné une machine capable de nous battre devant. Félicitations à la voiture #8, pas seulement pour aujourd’hui mais pour toute la saison. Le championnat a été dur. Ils ont été de farouches adversaires, et nous avons eu aussi de bonnes parties de rire. On va essayer de garder le même esprit et de revenir plus fort. »

Kamui Kobayashi

« A l’instant, je n’aime pas Le Mans. Gagner ici est difficile. Sebastien a essayé six fois avant d’y parvenir. J’aurais peut-être ma chance la prochaine fois. Il ne faut jamais abandonner. J’ai essayé dur de gagner cette course, et ça semblait bien parti jusqu’à la 23e heure. C’est difficile à avaler, mais c’est la course. La vie ! On va revenir plus fort, ne vous inquiétez pas pour nous. Courir au milieu de 60 voitures au cœur de la nuit, c’est la jungle. Et je dois être heureux d’avoir survécu à cette jungle et de finir 2e. Simplement, nous avons adopté les réglages de l’an passé, et ça nous a donné un bon rythme. C’est dommage, mais je suis fier de vous, les gars. »

PHOTO : LE MANS (SARTHE, FRANCE), CIRCUIT DES 24 HEURES DU MANS, SAMEDI 15 JUIN 2019, COURSE. La Toyota TS050 Hybrid #7 de Toyota Gazoo Racing pilotée par Mike Conway, Kamui Kobayashi et José Maria Lopez.