24h Le Mans
Le 28/07/2017 17:30

24 Heures du Mans - Leo Kinnunen (1943 - 2017)

Leo Kinnunen, qui compte deux participations aux 24 Heures du Mans, est décédé le mercredi 26 juillet quelques jours avant de fêter ses 74 ans. Premier Finlandais à avoir pris le départ d'un Grand Prix de F1, le vainqueur des 24 Heures de Daytona en 1970 s'était surtout illustré en endurance et, plus modestement, en rallye.

24 Heures du Mans - Leo Kinnunen (1943 - 2017)

Issu d'une génération qui pratiquait plusieurs disciplines du sport automobile avec succès, Leo Kinnunen, surnommé Leksa, a fait figure de pionnier en F1 en disputant le Grand Prix de Suède, sur le circuit d'Anderstorp, en 1974 avec une Surtees TS16 louée au constructeur fondé par John Surtees, récemment disparu. Malgré quatre tentatives ultérieures, le Finlandais ne pourra, faute de matériel à la hauteur, se qualifier pour une autre épreuve alors qu'auparavant, il a brillé en endurance.

Après un rapide passage sur deux roues, Leo Kinnunen débute sur quatre roues en rallye avant de se consacrer à l'endurance. Son titre dans le mini-championnat Nordic Challenge Cup avec une Porsche 908 en 1969 lui permet, après une séance d'essais réussie, d'être intégré l'année suivante à l'écurie John Wyer Automotive Engineering qui aligne deux Porsche 917K pour le compte du constructeur allemand en Championnat du Monde des Marques.

La première sortie du Finlandais avec l'équipe fondée par John Wyer, qui a popularisé les couleurs du pétrolier Gulf, s'avère triomphale puisque le Finlandais, associé à Pedro Rodriguez et Brian Redman (ce dernier a terminé deuxième de l'épreuve avec la voiture sœur, mais aurait effectué un relais avec le duo), s'impose aux 24 Heures de Daytona 1970. Avec le Mexicain, il réitère son exploit à Brands Hatch, Monza et Watkins Glen pour offrir le titre à Porsche en fin de saison (à une époque où les pilotes n'étaient pas encore récompensés) malgré un abandon aux 24 Heures du Mans.

Leo Kinnunen, qui ne parlait pas anglais, quitte ensuite la formation britannique, non sans avoir réalisé le record du tour lors de la Targa Florio, pour le championnat Interserie dans lequel il s'illustrera en décrochant trois titres consécutifs entre 1971 et 1973. C'est aussi en 1973 que le Finlandais réalise l'exploit de monter sur la troisième marche du podium du Rallye de Finlande, encore baptisé Rallye des 1 000 lacs, derrière deux cadors de la discipline, Timo Mäkinen et Markku Alén.

De retour sur la scène de l'endurance en 1975, Leo Kinnunen fait une nouvelle apparition aux 24 Heures du Mans en 1976, en compagnie d'Egon Evertz, avec une Porsche 908/3 alignée par l'écurie de ce dernier, mais sa participation se solde une nouvelle fois par un abandon.

Le natif de Tampere, seconde ville de Finlande, prend sa retraite sportive en 1977, tout en restant dans le milieu.

L'Automobile Club de l'Ouest présente ses sincères condoléances à sa famille et à ses proches.

Photo (D.R. Archives ACO) : La Porsche 917K n°21 que partageaient Leo Kinnunen et Pedro Rodriguez au Pesage des 24 Heures du Mans 1970.