24h Le Mans
16/06/2019 - 03:05

24 Heures du Mans - Le point à 3 heures

Les trois premières heures du dimanche ont été pour le moins mouvementées avec pas moins de trois interventions de la voiture de sécurité pour autant de sorties de piste.
24 Heures du Mans - Le point à 3 heures

LMP1

Les deux Toyota TS050 Hybrid prennent la tête chacune leur tour au fil des ravitaillements et des neutralisations. A mi-course, Kamui Kobayashi (#7) précède Sébastien Buemi (#8) de quatre secondes alors que la voiture de sécurité, entrée en piste suite à la seconde sortie de piste dans le même tour de la Ligier #49 d’ARC Bratislava aux mains de Henning Enqvist, a regagné son point de stationnement.

La troisième place, longtemps monopolisée par la BR Engineering BR1 #17 de SMP Racing, est désormais occupée par la Rebellion R13 #3 de Rebellion Racing, à deux tours des bolides japonais, après qu’à 1 h 22, Egor Orudzhev provoqué l’l’intervention de la voiture de sécurité pour avoir violemment heurté la pile de pneumatiques dans les virages Porsche.

1 - Toyota TS050 Hybrid #7 Toyota Gazoo Racing - Mike Conway / Kamui Kobayashi / Jose-Maria Lopez
2 - Toyota TS050 Hybrid #8 Toyota Gazoo Racing - Sébastien Buemi / Kazuki Nakajima / Fernando Alonso
3 - Rebellion R13 #3 Rebellion Racing - Thomas Laurent / Nathanaël Berthon / Gustavo Menezes

LMP2

Les différentes neutralisations ont rebattu les cartes dans la catégorie. L’Alpine #36 de Signatech Alpine Matmut a dû patienter au feu rouge au bout de la voie des stands lors de son ravitaillement et a perdu deux minutes sur l’Aurus #26 de G-Drive Racing désormais confortablement installée en tête alors que Roman Rusinov a repris le volant. En revanche, pas de changement pour l’Oreca #38 de Jackie Chan DC Racing, qui pointe toujours en troisième position.

1 - Aurus 01 #26 G-Drive Racing - Job van Uitert / Roman Rusinov / Jean-Eric Vergne
2 - Alpine A470 #36 Signatech Alpine Matmut - Nicolas Lapierre / André Négrao / Pierre Thiriet
3 - Oreca 07 #38 Jackie Chan DC Racing - Gabriel Aubry / Stéphane Richelmi / Ho-Pin Tung

LMGTE Pro

Aston Martin a tout perdu peu après minuit. C’est tout d’abord Alex Lynn qui est parti à la faute dans le virage du karting avec la Vantage #97, puis moins de 20 minutes plus, tard, il était imité par Marco Sørensen, indemne, avec la Vantage #95. Si la première a pu rejoindre les stands, la seconde était trop endommagée pour repartir et a provoqué l’entrée en piste de la voiture de sécurité.

Ferrari, qui a perdu la Ferrari #71 d’AF Corse sur casse moteur, mène la catégorie avec la 488 GTE EVO #51, mais Daniel Serra doit encore ravitailler, contrairement à Kévin Estre et à la Porsche #92, la Porsche #91 de Frédéric Makowiecki complétant le podium à mi-course.

1 - Ferrari 488 GTE #51 AF Corse - James Calado / Alessandro Pier Guidi / Daniel Serra
2 - Porsche 911 RSR #92 Porsche GT Team - Michael Christensen / Kévin Estre / Laurens Vanthoor
3 - Porsche 911 RSR #91 Porsche GT Team - Gianmaria Bruni / Richard Lietz / Frédéric Makowiecki

LMGTE Am

Les trois interventions de la voiture de sécurité entre minuit et 3 heures ont aussi modifié les positions même si la Ford GT #85 de Keating Motorsports a conservé les commandes. Aston Martin peut se consoler avec la 2e place de la Vantage #90 de TF Sport, tandis que la Porsche 911 #77 de Dempsey-Proton Racing, victorieuse l’an dernier, est désormais troisième.

1 - Ford GT #85 Keating Motorsports - Jeroen Bleekemolen / Ben Keating / Felipe Fraga
2 - Aston Martin Vantage #90 TF Sport - Charles Eastwood / Euan Hankey / Salih Yoluç
3 - Porsche 911 RSR #77 Dempsey – Proton Racing - Julien Andlauer / Matt Campbell / Christian Ried

>> Suivez la course en direct avec le live text <<

>> Retrouvez le classement en temps réel avec le live timing <<

PHOTO : LE MANS (SARTHE, FRANCE), CIRCUIT DES 24 HEURES DU MANS, COURSE, 16 JUIN 2019. La Ford GT #85 de Keating Motorsports occupe la tête en LMGTE Am.