24h Le Mans
16/06/2019 - 12:05

24 Heures du Mans - Le point à 12 heures

Trois heures avant le drapeau à damier, les cartes n’ont pas été rebattues. Toyota et Alpine sont toujours en tête des LMP1 et LMP2. En LM GTE Pro, le suspense était toujours à son comble avant la sortie de la Corvette.
24 Heures du Mans - Le point à 12 heures

LMP1

Après avoir repris la piste pour quelques tours, la Rebellion R13 #3 de Rebellion Racing (alors 5e) est à nouveau rentrée dans son box pour une intervention mécanique. Elle reste à la dernière place des LMP1. Dépassée par l’Alpine A470 #36 suite à ses 10 minutes d’arrêt, la Rebellion R13 #3 reprend la piste en 6e position à 10 h 25.

Aux avant-postes, la Toyota TS050 Hybrid #7 de Kamui Kobayashi, dans son 333e tour, mène toujours la course avec désormais 2’10’’ d’avance sur la voiture sœur, la #8 de Fernando Alonso. Le podium provisoire est complété par la BR Engineering BR1 #11 de SMP Racing, avec Mikhail Aleshin actuellement au volant.

1 - Toyota TS050 Hybrid #7 Toyota Gazoo Racing - Mike Conway / Kamui Kobayashi / Jose-Maria Lopez
2 - Toyota TS050 Hybrid #8 Toyota Gazoo Racing - Sébastien Buemi / Kazuki Nakajima / Fernando Alonso
3 - BR Engineering BR1 #11 SMP Racing - Mikhail Aleshin / Stoffel Vandoorne / Vitaly Petrov

LMP2

La Ligier JS P217 #32 de United Autosports perd son capot arrière sans raison apparente. Après un arrêt au stand, elle repart et occupe la dernière position de la catégorie.

Profitant de l’immobilisation prolongée de la Rebellion R13 #3, l’Alpine A470 #36 de Signatech Alpine Matmut, pilotée par Nicolas Lapierre, gagne une place est intègre le top 5 du classement général à 10 h 25.

Peu avant 11 heures, Jean-Eric Vergne signe, au volant de l’Aurus 01 #26 de G-Drive Racing, le premier tour d’une LMP2 sous les 3’30 avec un beau 3’29’’430. A noter la belle remontée de l'Oreca 07 #30 de Duqueine Engineering, grâce entre autres au travail de Romain Dumas, qui pointe à la 4e position des LMP2 et 9e au général, alors qu’il reste 4 heures de course.

Dixième de la catégorie LMP2 (15e au classement général), Nyck de Vries perd le contrôle de sa Dallara P217 #29 de Racing Team Nederland dans Indianapolis et finit dans les pneus, provoquant l'intervention de la voiture de sécurité. Malgré le train avant ouvert, le pilote néerlandais réussit à reprendre la piste pour rallier son stand. Il n’en est toujours pas ressorti à midi.

1 - Alpine A470 #36 Signatech Alpine Matmut - Nicolas Lapierre / André Négrao / Pierre Thiriet
2 - Oreca 07 #38 Jackie Chan DC Racing - Gabriel Aubry / Stéphane Richelmi / Ho-Pin Tung
3 - Oreca 07 #28 TDS Racing - Loïc Duval / François Perrodo / Matthieu Vaxivière

LM GTE Pro

Coup de théâtre en LM GTE Pro, Corvette au tapis, Ferrari en tête devant Porsche. 

Corvette, Ferrari, Porsche. C’est dans cet ordre que les trois constructeurs se suivaient en tête de la catégorie depuis plusieurs heures. Un vrai bras de fer qui nous tenait en haleine depuis plusieurs heures entre la Chevrolet Corvette C7.R #63 de Corvette Racing et la Ferrari 488 GTE #51 AF Corse. Avec une stratégie de ravitaillements décalés par rapport aux autres équipes de pointe en LM GTE Pro, la Ferrari prenait régulièrement le commandement, puis l’abandonnait au profit de la Corvette.

L’écart était d’une dizaine de secondes entre les deux voitures, et il était encore à 11 h 45 bien difficile de savoir qui allait tirer son épingle du jeu. Malheureusement, Jan Magnussen est parti à la faute avec la Corvette dans les virages Porsche. La voiture est partie en toupie, puis a percuté le mur. Elles est repartie et a chuté au septième rang. 

Et si les Porsche 911 RSR #91 et #93 du Porsche GT Team s’invitaient dans cette lutte finale ? Elles en sont capables, car elles sont dans le même tour que la Ferrari tout comme les deux Ford GT (la #67 et la #68).

1 - Ferrari 488 GTE #51 AF Corse - James Calado / Alessandro Pier Guidi / Daniel Serra
2 - Porsche 911 RSR #91 Porsche GT Team - Gianmaria Bruni / Richard Lietz / Frédéric Makowiecki
3 - Porsche 911 RSR #93 Porsche GT Team - Earl Bamber / Patrick Pilet / Nick Tandy

LM GTE Am

En tête depuis la cinquième heure de course, la Ford GT #85 du Keating Motorsports se maintient au sommet de la hiérarchie, malgré une alerte. Les mécaniciens sont intervenus pour changer les freins. La Porsche 911 RSR #56 Team Project 1 est à l'attaque pour revenir... Jeroen Bleekemolen, Ben Keating et Felipe Fraga doivent encore poursuivre leur effort pendant les trois heures à venir pour conserver la tête. A suivre. 

1 - Ford GT #85 Keating Motorsports - Jeroen Bleekemolen / Ben Keating / Felipe Fraga
2 - Porsche 911 RSR #56 Team Project 1 - Jörg Bergmeister / Patrick Lindsey / Egidio Perfetti
3 - Ferrari 488 GTE #84 JMW Motorsport - Jeffrey Segal / Rodrigo Baptista / Wei Lu

>> Suivez la course en direct avec le live text <<

>> Retrouvez le classement en temps réel avec le live timing <<

PHOTO : LE MANS (SARTHE, FRANCE), CIRCUIT DES 24 HEURES DU MANS, COURSE, 16 JUIN 2019. Deuxième de sa catégorie avant 11 heures, la Corvette C7.R #63 a été victime d'une sortie de piste. Après arrêt au stand, elle ressort avec deux tours de retard sur la Ferrari 488 GTE #51.