24h Le Mans
15/06/2019 - 16:30

24 Heures du Mans - Le B.A. BA : la mission des commissaires techniques pendant la course

Comme de nombreux acteurs de la course, les commissaires techniques œuvrent dans l'ombre pour que les 24 Heures du Mans se déroulent en toute équité et en toute sécurité. Si leur travail débute avant la course, ils poursuivent leur tâche pendant, la partie traitée dans cet article, et après la course.
24 Heures du Mans - Le B.A. BA : la mission des commissaires techniques pendant la course

Une trentaine de commissaires techniques, tous bénévoles (lire comment devenir commissaire technique ?), s'active depuis le début de la semaine et même si la course a débuté, leur travail n'est pas fini pour autant. En effet, grâce à la télémétrie, ils sont non seulement capables de suivre les voitures constamment, mais aussi de recevoir toutes les données dont ils ont besoin pour garantir qu'aucun concurrent n'enfreint le règlement.

Pas moins de 29 antennes wi-fi ont ainsi été installées par Magneti Marelli tout autour du circuit, à la fois pour connaître la position des voitures sur le tracé, mais aussi pour activer le système de « marshalling ». Il s'agit d'un boîtier doté d'un écran, installé sur le tableau de bord de l'auto, qui permet à la direction de course d'envoyer au pilote des informations, comme une slow zone ou une voiture de sécurité.

De plus, un système permet aux officiels de connaître en temps réel l'identité du pilote qui officie au volant. Une information qui semble anodine, mais qui ne l'est pas. Le règlement stipule en effet que les voitures doivent respecter un poids minimum à vide, or lorsque les pilotes emmènent la voiture sur la balance pendant les essais, ils restent dans la voiture, d'où l'intérêt de peser les pilotes avec leur combinaison et leur casque lors des Vérifications administratives et techniques.

Au cours de ces mêmes vérifications, les commissaires s'assurent aussi que le réservoir de carburant est conforme et, pendant la course, les voitures subissent un contrôle « anti-dopage » afin de vérifier que les concurrents n'utilisent pas d'additif dans le carburant fourni par l'ACO. Un échantillon d'essence est prélevé et analysé immédiatement par Total grâce à un laboratoire portatif.

Enfin, si les commissaires de stand, chargés du respect du règlement lors des arrêts et ravitaillements, ont des doutes sur la conformité d'une intervention, ils avertissent leurs homologues techniques qui donnent leur avis. Le collège des commissaires peut ensuite décider d'infliger une pénalité.

Les commissaires n'ont vraiment pas le temps de s'ennuyer pendant la semaine du Mans, d'autant que, une fois la course terminée, ils doivent procéder à la dernière partie de leur travail, et non des moindres !

Rendez-vous lundi matin pour découvrir la mission des commissaires après la course.

Lire 24 HEURES DU MANS - LE B.A. BA : LA MISSION DES COMMISSAIRES TECHNIQUES AVANT LA COURSE

Photo : LE MANS (SARTHE, FRANCE), 24 HEURES DU MANS. L'écran de « marshalling » présent sur le tableau de bord des voitures.