24h Le Mans
17/06/2019 - 09:00

24 Heures du Mans - Le B.A. BA : la mission des commissaires techniques après la course

Comme de nombreux acteurs de la course, les commissaires techniques œuvrent dans l'ombre pour que les 24 Heures du Mans se déroulent en toute équité et en toute sécurité. Si leur travail débute avant la course, ils poursuivent leur tâche pendant et après la course, la partie traitée dans cet article.
24 Heures du Mans - Le B.A. BA : la mission des commissaires techniques après la course

Après une semaine de dur labeur, les commissaires techniques, tous bénévoles (lire Comment devenir commissaire technique ?), attaquent seulement la journée la plus chargée de l'épreuve : les vérifications d'après course. Dès le drapeau à damier agité, toutes les autos, à l'exception de la voiture victorieuse, qui rejoint le pied du podium le temps d'une photo, sont réunies le parc fermé, un parking entouré de grillage dont l'accès est strictement réglementé. A partir du moment où la voiture est placée en parc fermé, toute intervention est prohibée. C'est pour n'avoir par respecté cette interdiction qu'une des deux Rebellion a été disqualifiée en 2017.

Les montures passent à nouveau à la pesée et à la mesure, dont l’installation de la structure prend une journée et demie. Outre la structure métallique à ériger, il faut réaliser tout le câblage qui permet d’obtenir les mesures avec le laser.

Les autos peuvent passer la nuit sous régime de parc fermé, à l’intérieur du bâtiment des vérifications. Si depuis le début de l’événement, les commissaires n'avaient pas touché à l'intégrité des voitures, ils vont plonger au cœur des entrailles des bêtes de course dès le lundi matin.

Photo ci-dessus : Contrôle de la hauteur de caisse de l'Aston Martin Vantage de TF Sport.

Certaines autos, soigneusement sélectionnées, vont être désossées pour analyser leurs composants : moteur, réservoir de carburant, transmission, siège,… Tout, les commissaires peuvent absolument tout démonter pour vérifier que les éléments du bolide correspondent exactement à ceux de la fiche d'homologation fournie par le constructeur. Ils peuvent aussi examiner des éléments extérieurs à la voiture comme la tour de remplissage en carburant.

Ce n'est que lorsqu'ils ont terminé leurs investigations que le classement provisoire devient officiel. Les commissaires techniques pourront enfin souffler, plus de 24 heures après tout le monde. Malgré la fatigue, ils n'auront qu'une seule envie : revenir l'année prochaine !

PHOTO : LE MANS (SARTHE, FRANCE), 24 HEURES DU MANS 2019. L'Aston Martin Vantage de TF Sport monte sur la balance.