24h Le Mans
18/07/2019 - 18:00

24 Heures du Mans : Kenta Yamashita sur les traces de Kazuki Nakajima et Kamui Kobayashi

Kenta Yamashita, pilote issu du programme de détection des jeunes talents de Toyota Gazoo Racing, s’apprête à découvrir le Championnat du Monde d’Endurance FIA WEC. Il va participer à la saison 2019-2020 avec l’équipe danoise High Class Racing engagée en catégorie LMP2 sous le regard du constructeur japonais.
24 Heures du Mans : Kenta Yamashita sur les traces de Kazuki Nakajima et Kamui Kobayashi

A 23 ans, le pilote japonais Kenta Yamashita va faire ses débuts en Championnat du Monde d’Endurance FIA WEC. Ce pilote membre du programme de détection des jeunes talents de Toyota Gazoo Racing, se voit confier le volant de l’Oreca 07-Gibson de l’équipe danoise High Class Racing avec Mark Pattersen et Anders Fjordbach. Il accède à l’Endurance après avoir remporté le championnat japonais de Formule 3 en 2016. Il est actuellement en tête du Super GT, championnat auquel il participe au volant d’une Lexus du Team LeMans Wako’s. Le passage en FIA WEC marque une étape importante dans la carrière et le développement de Kenta Yamashita en tant que pilote. Ainsi, il va se familiariser avec le pilotage d’un prototype mais aussi évoluer sur des circuits légendaires y compris celui des 24 Heures du Mans et affronter des pilotes de haut niveau. Il espère suivre la trajectoire des deux pilotes de Toyota Gazoo Racing anciens membres du programme Toyota Young Drivers : Kazuki Nakajima, vainqueur des 24 Heures du Mans 2018 et 2019 et Kamui Kobayashi, deuxième des 24 Heures du Mans 2018 et 2019.

L’Endurance séduit les jeunes pilotes, qui expérimentent pour certains monoplaces et prototypes. Pur produit de la filière endurance Thomas Laurent, 21 ans, est déjà monté sur le podium des 24 Heures du Mans à deux reprises en trois participations. Vice-champion de la catégorie LMP3 de la saison 2015-2016 de l’Asian Le Mans Series avec David Cheng Racing, il a ensuite brillé en LMP2 en devenant vice-champion de la catégorie en Championnat du Monde d’Endurance FIA WEC en 2017 avec le Jackie Chan DC Racing. Ses performances lui ont permis de participer aux Rookies Test 2017 du FIA WEC avec Toyota Gazoo Racing. L’équipe japonaise vient d’ailleurs de le recruter en qualité de pilote d’essais et de développement. Il participera aussi à la saison 2019-2020 du FIA WEC avec l’équipe Signatech Alpine Matmut en catégorie LMP2. Engagé en FIA F2, Nyck de Vries (24 ans) est aussi pilote de Racing Team Nederland, Phil Hanson (19 ans), pilote de United Autosports est engagé en European Le Mans Series et en FIA WEC avec l’équipe anglo américaine ou encore Julien Andlauer (19 ans) pilote de Dempsey-Proton Racing et vainqueur de la catégorie LMGTE Am des 24 Heures du Mans 2018 qui s’illustre en Porsche Mobil 1 Supercup.

Les 24 Heures du Mans ont toujours eu un formidable pouvoir d'attraction au japon, tant pour les équipes que pour les pilotes. Ainsi, lors de la dernière édition, en juin, Six coureurs en provenance du pays du soleil levant étaient au départ. Depuis 1923, année de la création de l’épreuve, trois pilotes japonais se sont imposés au classement général. Le premier est Masanori Sekiya vainqueur en 1995 au volant d’une McLaren G1 GTR. Ce pilote présente la particularité de s’être marié sur le circuit pendant les 24 Heures du Mans 1987. Le deuxième, Seiji Ara, s’est imposé en 2004 avec une Audi R8 de Audi Sport Japan Team Goh qu’il partageait avec Tom Kristensen (recordman du nombre de victoires aux 24 Heures du Mans avec neuf succès) et Rinaldo Capello. Enfin, Kazuki Nakajima a franchi la ligne d’arrivée en vainqueur en 2018 et 2019 avec la Toyota TS050 Hybrid #8 de Toyota Gazoo Racing devenant ainsi le seul pilote japonais à compter deux victoires sur la classique mancelle. Enfin, Kamui Kobayashi détient le record du tour en qualifications sur le circuit de 13,629 km en 3’14’’791 (251,882 km/h de moyenne). Une performance réalisée en 2017.

Kenta Yamashita découvrira l’Oreca 07-Gibson #33 de High Class Racing les 23 et 24 juillet prochains à l’occasion du Prologue du FIA WEC, les premiers essais officiels de la saison 8 du championnat qui se déroulent sur le circuit de Barcelone. La première manche de la saison 2019-2020 se déroulera les 31 août et 1er septembre 2019.

PHOTO : Kenta Yamashi, pilote japonais membre du programme de détection des jeunes talents de Toyota Gazoo Racing et nouvelle recrue de l'équipe danoise High Class Racing en Championnat du Monde d'Endurance FIA WEC.