24h Le Mans
08/06/2019 - 20:00

24 Heures du Mans – Jackie Chan DC Racing en travelling avant

Pour une star mondiale du cinéma comme Jackie Chan, quoi de plus normal que d’immortaliser en vidéo les hauts faits de son équipe en compétition ? Telle est, chez Jackie Chan DC Racing, la tâche de Virginie Dulauroy. Cette vidéaste française installée aux Etats-Unis a une idée aussi précise qu’originale de la manière de filmer les exploits de ses clients en piste et dans les stands. Portrait en arrêt sur image.
24 Heures du Mans – Jackie Chan DC Racing en travelling avant

Virginie Dulauroy a un maître mot : artistique. « Le côté artistique pour mes propres vidéos, c’est de me demander quelle position je vais prendre pour avoir un beau rendu, et aussi de travailler sur les flous, indique-t-elle. Côté cinéma, je suis une grande fan de Clint Eastwood, car il a un regard et une manière de filmer bien à lui. D’une manière générale, je vais voir des films avec un côté artistique très fort, c’est-à-dire dont les plans vont au-delà de ce qu’on apprend dans les écoles de cinéma. »

Pour un metteur en scène de cinéma comme pour une vidéaste, l’étape du repérage est donc essentielle : « Pendant les séances d’essais, je vais beaucoup en bord de piste pour repérer les endroits qui me plaisent. Je ne prends jamais les navettes, ce qui m’a notamment amenée l’an dernier à faire un tour complet à pied du circuit des 24 Heures du Mans pour mes repérages. Cela me permet de dénicher des endroits qu’on ne voit pas forcément, par exemple derrière un feuillage. »

Pour ses prises de vue, Virginie Dulauroy avoue « fonctionner à l’instinct », jouant de la mobilité naturelle du corps. « Je filme quasiment toujours à la main, je n’utilise presque jamais de trépied, de monopod ou de stabilisateur, poursuit-elle. Ça me permet une très grande mobilité, par exemple pour me mettre au sol pour filmer un pneu. Si je veux faire une plongée sur une voiture, je lève les bras. AInsi, j'arrive à trouver des angles de prises de vue que n’auront pas forcément des vidéastes utilisant des trépieds. »

Outre Jackie Chan DC Racing, dont elle a vécu le triomphal doublé manceau en 2017 en catégorie LM P2, Virginie Dulauroy a notamment travaillé avec Matt McMurry, le plus jeune pilote ayant disputé les 24 Heures du Mans, à l’âge de 16 ans et 202 jours (en 2014), Risi Competizione, Proton Competition, Michael Shank Racing, ou encore Racing Team Nederland. Et aussi pour plusieurs pilotes (Thomas Laurent, Gabriel Aubry, Memo Rojas, Michael Christensen, Julien Canal, Khaled Al Qubaisi), pour des vidéos utilisées par les sponsors et sur les réseaux sociaux. Avec, pour tous, la même exigence artistique évoquée au début de ce portrait : « Lorsqu’on fait un arrêt sur image dans la vidéo, de me dire que ça ferait une belle photo à encadrer ».


PHOTOS - LE MANS (SARTHE, FRANCE), CIRCUIT DES 24 HEURES, 24 HEURES DU MANS, JOURNEE TEST, DIMANCHE 2 JUIN 2019. Virginie Dulauroy au travail dans une séquence photos en forme de making-of chez Jackie Chan DC Racing.

Actualités associées