24h Le Mans
05/06/2019 - 18:00

24 Heures du Mans – Ho-Pin Tung (Jackie Chan DC Racing) : « Juste des essais ! »

Le pilote sino-hollandais remet les pendules à l’heure en signant le meilleur temps de la Journée Test en catégorie LMP2. Le Jackie Chan DC Racing qui a connu une édition des 24 Heures du Mans 2018 difficile après son doublé 2017 peut respirer...
24 Heures du Mans – Ho-Pin Tung (Jackie Chan DC Racing) : « Juste des essais ! »

Le pilote sino-hollandais remet les pendules à l’heure en signant le meilleur temps de la Journée Test en catégorie LMP2. Le Jackie Chan DC Racing qui a connu une édition des 24 Heures du Mans 2018 difficile après son doublé 2017 peut respirer... Dimanche soir, au terme de la Journée Test des 24 Heures du Mans 2019, la satisfaction se lisait sur les visages au sein de l’écurie Jackie Chan DC Racing. Le chrono de 3’28’’504 réussi par l’Oreca 07-Gibson #38 permettait à l’écurie chinoise d’afficher non seulement ses ambitions sarthoises après une édition 2018 compliquée, mais aussi de montrer qu’elle va vendre chèrement sa peau dans le cadre du Trophée Endurance FIA des équipes LMP2 dont les 24 Heures du Mans sont la conclusion.  

« Seulement quatre points nous séparent de Signatech Alpine après une super-saison complète, soufflait ainsi Ho-Pin Tung, l’auteur du chrono libérateur. La lutte s’annonce serrée. Le Mans est l’épreuve que tout le monde veut rempoter, mais cette année la victoire sera aussi synonyme de titre… »

Dans ce contexte de confrontation acharnée qui se profile, le meilleur temps signé lors de la Journée Test est un signal fort envoyé à la concurrence même si le sino-hollandais est le premier à en minimiser l’importance.

Etre le plus vite sur un tour ne veut pas dire être le plus vite sur la durée de la course
Ho-Pin Tung

« C’est bien pour le moral, mais rien de plus, notait-il. Ce n’est pas tant le chrono lui-même qui est satisfaisant mais le fait que nous avons pu aller au bout de notre programme d’essais. Nous étions trop lents l’an passé et manquions de rythme, et c’est encourageant de constater que nous sommes parvenus à nettement améliorer la performance de la voiture sur un tour. »

Ce qui ne veut pas dire que l’écurie a recherché la performance à tout prix, comme il tient à l’expliquer. « Il y a plus à extraire de la voiture, comme c’est le cas chez nos adversaires, affirmait-il. Niveaux d’essence, trafic, etc., il est toujours difficile d’avoir une bonne lecture de la feuille de temps au terme de la Journée Test. Tout le monde va améliorer, mais le travail effectuer sur la performance pure va également nous aider pour la course. »

Avant la reprise des activités en piste dans une semaine, pilotes et staff technique ne vont pas chaumer avec, au programme, une analyse détaillée de données recueillies. « D’ici à la première séance, nous allons nous pencher sur les datas, conclut-il. C’est la priorité de la semaine. Nous allons tout éplucher pour être les plus performants possibles en qualif et en course, mais sans perdre de vue qu’être le plus vite sur un tour ne veut pas dire être le plus vite sur la durée de la course. »

PHOTO : LE MANS (SARTHE, FRANCE), CIRCUIT DES 24 HEURES DU MANS, JOURNEE TEST, DIMANCHE 2 JANVIER 2019. Ho-Pin Tung sait qu’il ne faut pas tirer de conclusions hâtives après son meilleur chrono en LMP2 lors de la Journée Test.

Actualités associées