24h Le Mans
Le 01/03/2018 12:00

24 Heures du Mans et Formule 1 (3) - Phil Hill, un doublé américain

Quatre pilotes ont remporté à la fois les 24 Heures du Mans et le titre mondial en Formule 1 : Mike Hawthorn, Phil Hill, Jochen Rindt et Graham Hill. Premier américain victorieux dans la Sarthe, Phil Hill (1927-2008) est également entré dans l'histoire croisée des 24 Heures et de la F1 en 1961, grâce à une double performance qu'il est encore aujourd'hui le seul à avoir réussi.

24 Heures du Mans et Formule 1 (3) - Phil Hill, un doublé américain

Né à Miami (Floride), Phil Hill n'a jamais pris le départ d'une grande course sur circuit ovale comme les 500 miles d'Indianapolis. Ce qui le différenciait de la plupart de ses compatriotes pilotes de l'époque. C'est en voitures de sport qu'il se fait connaître, avant de s'imposer sur la plupart des grands circuits historiques de l'endurance, comme Sebring (trois victoires), le Nürburgring (deux victoires) et bien sûr Le Mans.

Après avoir découvert la Sarthe en 1953 sur OSCA, il est pilote d'usine Ferrari de 1955 à 1962. Son duo avec Olivier Gendebien est constitué en 1958. Une collaboration scellée d'emblée par une victoire, qui fait de Hill le premier Américain vainqueur dans la Sarthe. Son palmarès aux 24 Heures présente une curieuse particularité : en quatorze départs de 1953 à 1967, il n'a terminé la course qu'à trois reprises (en 1958, 1961 et 1962)... Mais à chaque fois sur la plus haute marche du podium, et associé à Olivier Gendebien sur Ferrari.

Parallèlement à sa deuxième victoire sarthoise, sa régularité lors de la saison de Formule 1 1961 (une victoire et quatre autres podiums sur les six premières manches de la saison) fait de Phil Hill le principal adversaire de son compagnon d'écurie Wolfgang von Trips à la veille du Grand Prix d'Italie, l'avant-dernière manche de l'année. Ce dernier compte une victoire de plus que Hill, et a signé en outre deux deuxièmes et une quatrième places.

A Monza, von Trips décroche sa première pole position, alors que Hill est quatrième. Mais en course, l'Allemand manque son départ. Alors qu'il tente de refaire son retard, l'Allemand s'accroche avec la Lotus de Jim Clark. Sa Ferrari s'envole dans le public. Le bilan est terrible : quinze morts, dont von Trips. Parti en tête, Hill remporte la course et son unique titre de Champion du Monde. Et apprend à sa descente de voiture le décès de son coéquipier. Dans ces circonstances dramatiques, il devient le seul pilote de l'histoire du sport automobile titré en Formule 1 et vainqueur au Mans la même saison. A noter que sur ce triste podium italien, Hill était accompagné de Dan Gurney (2e) et Bruce McLaren (3e), futurs vainqueurs dans la Sarthe, respectivement en 1967 et 1966.

S'il ne gagnera plus en Formule 1 (il compte trois victoires, une en 1960 et deux en 1961), Phil Hill remporte en 1962 ses troisièmes 24 Heures. En 1964 et 1965, il accompagne les deux premières participations de Ford dans son grand duel avec Ferrari (qu'il a quitté en 1962). Il court en Formule 1 jusqu'en 1966. Cette dernière année, il officie en tant que conseiller technique du réalisateur John Frankenheimer pour son film "Grand Prix", où il interprète également le rôle du pilote Tim Randolph. Puis, en 1966 et 1967, on le retrouve au Mans au volant des très innovants prototypes Chaparral, notamment la 2F et son aileron mobile géant en 1967. Au volant de cette voiture, il remporte sa dernière victoire sur le circuit de Brands Hatch, avant de prendre sa retraite.

Il rentre alors en Californie, la terre où il a grandi, et se consacre à la restauration de voitures anciennes. Il participe également à de nombreuses manifestations historiques, comme Le Mans Classic ou le Concours d'Elégance de Pebble Beach. Au fil d'une carrière aussi riche qu'atypique, ce grand mélomane, amateur éclairé de jazz et d'opéra, a remporté trois des neuf victoires de Ferrari aux 24 Heures du Mans. Troisième pilote victorieux aux 24 Heures et Champion du Monde en Formule 1, Jochen Rindt a lui aussi écrit une autre page glorieuse de l'histoire mancelle du Cheval Cabré... qui fera l'objet du prochain épisode de cette série.

 

Cliquez ci-dessous pour d'autres histoires entre 24 Heures du Mans et Formule 1 :
24 Heures du Mans et Formule 1 (1) - Quatre Champions du Monde et dix victoires
24 Heures du Mans et Formule 1 (2) - Mike Hawthorn, le pionnier anglais
 

Photo (D.R. / Archives ACO) : En 1961, Ferrari domine aussi bien en Formule 1 qu'au Mans. Outre son titre mondial en F1, Phil Hill remporte cette année-là sa deuxième victoire aux 24 Heures, associé comme en 1958 au Belge Olivier Gendebien.


Actualités associées


24 Heures du Mans 2018 - Alonso, Button, Montoya les Super Rookies (2)

24 Heures du Mans 2018 - Alonso, Button, Montoya les Super Rookies (2)

24 Heures du Mans 2018 - Alonso, Button, Montoya les Super Rookies (1)

24 Heures du Mans 2018 - Alonso, Button, Montoya les Super Rookies (1)

12 pilotes entre 24 Heures du Mans et Formule 1 1988-1999 (4) - 1997-1999

12 pilotes entre 24 Heures du Mans et Formule 1 1988-1999 (4) - 1997-1999

12 pilotes entre 24 Heures du Mans et Formule 1 1988-1999 (3) - 1994-1996

12 pilotes entre 24 Heures du Mans et Formule 1 1988-1999 (3) - 1994-1996

12 pilotes entre 24 Heures du Mans et Formule 1 1988-1999 (2) - 1992

12 pilotes entre 24 Heures du Mans et Formule 1 1988-1999 (2) - 1992

12 pilotes entre 24 Heures du Mans et Formule 1 1988-1999 (1) - 1988-1990

12 pilotes entre 24 Heures du Mans et Formule 1 1988-1999 (1) - 1988-1990

Douze vainqueurs entre 24 Heures du Mans et Formule 1 (3) - Les années 1980 et 1990

Douze vainqueurs entre 24 Heures du Mans et Formule 1 (3) - Les années 1980 et 1990

Douze vainqueurs entre 24 Heures du Mans et Formule 1 (2) - Les années 1960, 1970 et 1980

Douze vainqueurs entre 24 Heures du Mans et Formule 1 (2) - Les années 1960, 1970 et 1980

Douze vainqueurs entre 24 Heures du Mans et Formule 1 (1) - Les années 1950 et 1960

Douze vainqueurs entre 24 Heures du Mans et Formule 1 (1) - Les années 1950 et 1960

24 Heures du Mans et Formule 1 (6) - L'empreinte de Ferrari

24 Heures du Mans et Formule 1 (6) - L'empreinte de Ferrari

24 Heures du Mans et Formule 1 (5) - Graham Hill, la triple couronne du roi

24 Heures du Mans et Formule 1 (5) - Graham Hill, la triple couronne du roi

24 Heures du Mans et Formule 1 (4) - Jochen Rindt, à toute vitesse

24 Heures du Mans et Formule 1 (4) - Jochen Rindt, à toute vitesse

24 Heures du Mans et Formule 1 (2) - Mike Hawthorn, le pionnier anglais

24 Heures du Mans et Formule 1 (2) - Mike Hawthorn, le pionnier anglais

24 Heures du Mans et Formule 1 (1) - Quatre Champions du Monde et dix histoires

24 Heures du Mans et Formule 1 (1) - Quatre Champions du Monde et dix histoires