24h Le Mans
Le 13/06/2018 14:30

24 Heures du Mans 2018 et Formule 1 : la preuve par... 24 pilotes (1)

Si aucune voiture ne porte en 2018 le très convoité numéro 24, la particularité du plateau de cette 86e édition des 24 Heures du Mans est de présenter... 24 pilotes ayant disputé au moins un Grand Prix de Formule 1. Certains vont découvrir le circuit des 24 Heures, d'autres ont déjà une belle histoire mancelle derrière eux. Leurs parcours en statistiques...

24 Heures du Mans 2018 et Formule 1 : la preuve par... 24 pilotes (1)

Commençons cette série en deux épisodes par une revue de détails de ces 24 pilotes, avec par ordre alphabétique Fernando Alonso, Olivier Beretta, Sébastien Bourdais, Gianmaria Bruni, Sébastien Buemi, Jenson Button, Paul Di Resta, Giancarlo Fisichella, Antonio Giovinazzi, Kamui Kobayashi, Jan Lammers, Pedro Lamy, André Lotterer, Jan Magnussen, Pastor Maldonado, Juan Pablo Montoya, Kazuki Nakajima, Felipe Nasr, Vitaly Petrov, Stéphane Sarrazin, Bruno Senna, Will Stevens, Giedo van der Garde et Jean-Eric Vergne.

 

-Parmi ces 24 pilotes, ils ne sont que deux à s'être imposés aux 24 Heures du Mans : Jan Lammers et André Lotterer, respectivement en 1988 et en 2011-2012-2014.

-Sept autres cumulent 18 victoires de catégorie : Olivier Beretta (6), Jan Magnussen (4), Gianmaria Bruni (3), Giancarlo Fisichella (2), Sébastien Bourdais (1), Pedro Lamy (1) et Will Stevens (1).

-Will Stevens est le vainqueur sortant de la catégorie LMGTE Am, qu'il a remportée en 2017 au volant d'une Ferrari de l'écurie britannique JMW Motorsport, partagée avec Rob Smith et Dries Vanthoor.

-Cinq de ces 24 pilotes se sont adjugés la pole position des 24 Heures du Mans. Par ordre chronologique : Stéphane Sarrazin (3 poles), Sébastien Bourdais (1), André Lotterer (1), Kazuki Nakajima (1) et Kamui Kobayashi (1). Lotterer est le seul d'entre eux à avoir gagné la course en partant de la pole position (2012).

-Après Jacky Ickx en 1981-1982-1983, Stéphane Sarrazin est le deuxième pilote à avoir signé trois pole positions consécutives aux 24 Heures du Mans (2007-2008-2009).

-En 2014, Kazuki Nakajima est devenu le premier pilote japonais à décrocher la pole position des 24 Heures du Mans.

-En 2017, Kamui Kobayashi a établi le nouveau record de la pole position en 3'14''791 (251,882 km/h de moyenne). Auparavant propriété de Hans Joachim Stuck (Porsche), le précédent record datait de 1985.

-Associé à Simon Dolan et Harry Tincknell, Giedo van der Garde a remporté le titre 2016 des pilotes LMP2 en European Le Mans Series (ELMS).

-Neuf de ces 24 pilotes seront coéquipiers pour cette 86e édition des 24 Heures du Mans : André Lotterer-Bruno Senna (Rebellion R13-Gibson n°1, LMP1), Fernando Alonso-Sébastien Buemi-Kazuki Nakajima (Toyota TS050 HYBRID n°8, catégorie LMP1), Jenson Button-Vitaly Petrov (BR Engineering BR1-AER n°11, catégorie LMP1) et Jan Lammers-Giedo van der Garde (Dallara P217-Gibson n°29, catégorie LMP2).

-Juan Pablo Montoya et Paul Di Resta disputeront leurs premières 24 Heures du Mans en catégorie LMP2 au sein de la même écurie (United Autosports), mais pas dans la même voiture. Le premier est associé à Will Owen et Hugo de Sadeleer (Ligier n°32), le second à Phil Hanson et Filipe Albuquerque (Ligier n°22).

-Paul Di Resta est le cousin de Marino Franchitti, qui fut en 2012 l'un des trois pilotes de la Nissan-DeltaWing, première allocataire du 56e Stand des 24 Heures du Mans, dédié à un prototype innovant courant hors classement.

-Jean-Eric Vergne et Fernando Alonso ont successivement été pressentis pour le volant de la troisième 919 Hybrid engagée par Porsche aux 24 Heures du Mans 2015. Cette place a finalement échu à Nico Hülkenberg, qui a remporté la course en compagnie de Nick Tandy et Earl Bamber. A noter que Nico Hülkenberg est le dernier pilote en date vainqueur des 24 Heures tout en étant engagé à plein temps en Formule 1.

 

Photo : LE MANS (SARTHE, FRANCE), PLACE DE LA REPUBLIQUE, 24 HEURES DU MANS, PESAGE, LUNDI 11 JUIN 2018. Comme son père Satoru, Kazuki Nakajima a couru en Formule 1 et porte aujourd'hui les couleurs de Toyota aux 24 Heures du Mans.