24h Camions
28/09/2019 - 20:30

24 Heures Camions – Le Gymkhana entre adresse et rapidité

Parmi les nombreuses animations proposées ce week-end sur le circuit Bugatti à l’occasion de la 35e édition des 24 Heures Camions, il y a le gymkhana. Programmé ce samedi 28 septembre de 20 h 55 à 21 h 50, ce moment très apprécié des spectateurs réclame adresse et anticipation aux pilotes.
24 Heures Camions – Le Gymkhana entre adresse et rapidité

Pour briller en championnat de France un pilote se doit naturellement d’être performant en piste mais il doit également faire preuve d’agilité au volant de son camion à l’occasion de l’épreuve de gymkhana. Il s’agit d’une épreuve spécifique au championnat, un slalom qui se déroule sur la ligne droite des stands. Des cônes sont disposés tous les 15 mètres, les pilotes doivent slalomer entre ceux-ci et terminer le parcours en tapant une quille. Le pilote qui parvient à parcourir ce cheminement sans heurter de cône et le plus rapidement possible est déclaré vainqueur. « C’est une épreuve d’habilitée mais c’est aussi une façon de conduire », explique Patrick Chatelain, pilote du Iveco Stralis #31 du Team Truck Toulousain.

Si les pilotes ne suivent pas un entraînement particulier au gymkhana, ils ont obligation d’y participer. « Cela rapporte un point de participation », fait remarquer Anthony Janiec, pilote de Lion Truck Racing et double Champion de France. « Ça permet aux petites écuries qui n’ont pas forcément beaucoup de visibilité sur la piste de se montrer ». Aurélien Hergott, pilote du Daf CF 85 de l’équipe Camion de Course Francilien livre les secrets pour réaliser un bon gymkhana : « Il faut regarder loin devant en allant chercher le cône d’après avec le regard. En fin de parcours, il faut arriver vite et effectuer un bon freinage appuyé pour pousser la dernière quille sans la faire tomber. Ce n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît »

Aurélien Hergott (Team Camion de Course Francilien) a remporté le gymkhana de la 35e édition. Le pilote du Daf CF 85 #68 s’est imposé devant Franck Conti (Team TCS) et Pascal Lemonnier (Team Mezen Truck Racing).