24 Heures du Mans – Gordon Murray : Brabham, McLaren… et Le Mans