Courses Supports

Road to Le Mans

Road to Le Mans

La Michelin Le Mans Cup est une série réservée aux voitures des catégories LM P3 (prototypes à la base de la pyramide de l’endurance mise en place par l’Automobile Club de l’Ouest en 2015) et GT3. Elle se dispute sur cinq des six rendez-vous de l’European Le Mans Series (de mai à octobre) et en ouverture des 24 Heures du Mans sous le nom de Road to Le Mans (deuxième manche de la saison 2017).

Les concurrents de la Michelin Le Mans Cup engagés à la saison sont automatiquement admis à participer à l’épreuve. L’ACO, via le Comité de Sélection, autorisera d’autres GT3 et LM P3 à prendre le départ de Road to Le Mans. Elle donnera priorité aux concurrents engagés dans les séries Endurance de type Le Mans : European Le Mans Series, Asian Le Mans Series, Asian Le Mans Sprint Cup et IMSA WeatherTech Sportscar Championship.

Le premier Road To Le Mans, en 2016, a vu 42 voitures en découdre sur les quelques 13,629 kilomètres du Circuit des 24 Heures. La pole position avait été réalisée par la Ligier JS P3 n°2 engagée par l’écurie britannique United Autosport (qui sera au départ de la 85e édition des 24 Heures du Mans cette année en catégorie LM P2) et emmenée par Christian England et Martin Brundle, vainqueur des 24 Heures du Mans 1990 avec Jaguar. La victoire est revenue à l’équipe DC Racing grâce à Thomas Laurent et Alexandre Cougnaud au volant de la Ligier JS P3 n°85.

Cette année, la seconde édition sera placée sous le signe de la nouveauté. En effet, deux courses seront au programme et le nombre d’engagés porté à 46. Deux sessions d’essais libres d’une heure seront organisées le mercredi 14 juin et deux séances qualificatives, de 20 minutes chacune, se disputeront le jeudi 15 juin pour définir les grilles de départ des épreuves.

D’une durée de 55 minutes chacune, les deux courses se dérouleront le jeudi 15 juin à 17 h 30 et le samedi 17 juin à 11 h 30, quelques heures avant le départ de la 85e édition des 24 Heures du Mans.

Les équipages de chaque voiture seront composés de deux pilotes avec un temps de conduite minimum obligatoire de 20 minutes par pilote en course. Un arrêt au stand d’une durée minimale, fixée par le règlement, dans un intervalle de temps déterminé doit être effectué. De quoi profiter de l’un des circuits les plus mythiques de la planète !

PORSCHE CARRERA CUP

La Porsche Carrera Cup est la course de mono-marque par excellence. Cette série, connue à travers le monde, est disputée avec l’une des plus célèbres voitures, la Porsche 911, et plus précisément avec la version 911 GT3 Cup.

Ce championnat, créé en France en 1987, disputera sa 31e saison. Il existe plus de dix GT3 Cup Challenge et neuf Carrera Cup dans le monde. Après la création de la Porsche Carrera Cup Allemagne, la Porsche Carrera Cup France est la seconde plus ancienne série. Parmi ses nombreuses déclinaisons, la plus célèbre reste la Porsche Mobil 1 Supercup qui se déroule en marge des Grands Prix de Formule 1.

La Porsche Carrera Cup France comporte trois classements distincts : un général regroupant tous les pilotes, un spécifique pour les Gentlemen Drivers (pilotes B uniquement) et un pour les « Jeunes Talents » (moins de 26 ans et participant à leur première saison complète en Porsche Carrera Cup France).

Cette série a pour but de détecter les pilotes les plus prometteurs dès que possible et de les placer ensuite dans des championnats de haut niveau. A ce titre, on peut citer Anthony Beltoise (champion 2005, 2006 et 2007), Renaud Derlot (en 2009, actuel directeur sportif de l’équipe Panis-Barthez Compétition en European Le Mans Series), Patrick Pilet (en 2007, actuel parrain de la Porsche Carrera Cup France), Frédéric Makowiecki (2010) ou encore Kévin Estre (2011) ces trois derniers étant devenus pilotes officiels Porsche. Il en est de même pour les pilotes « B » tels que Raymond Narac (2005), vainqueur de la catégorie LM GTE Am aux 24 Heures du Mans en 2013.

En 2014, date de sa première apparition au Mans mais hors championnat, la Porsche Carrera Cup France avait vu 61 voitures se disputer la victoire devant plus de 260 000 spectateurs. Le Français Kévin Estre avait alors signé la pole position et la victoire était revenue au Britannique Ben Barker. Cette année, cette course comptera pour la première fois au classement en vue de l’attribution du titre.

La Porsche Carrera Cup se déroulera en lever de rideau de la 85e édition des 24 Heures du Mans. Ce sera une occasion unique pour ces pilotes de pouvoir fouler l’une des pistes les plus célèbres au monde. Le samedi 17 juin, entre le warm-up et la course des 24 Heures du Mans, une soixantaine de voitures s’élanceront sur les 13,629 kilomètres du circuit. Vingt places sont réservées aux premiers pilotes inscrits à la saison 2017 de la Porsche Carrera Cup France. La grille de départ sera complétée par les pilotes de la Porsche Carrera Cup Grande-Bretagne, la Porsche GT3 Cup Challenge Benelux et par des pilotes venant d’autre Carrera Cup (Asie, Australie, Italie, Japon et Scandinavie). L’épreuve, qui se déroulera sur une durée de 45 minutes, aura été précédée de 90 minutes d’essais libres et d’une séance de qualification d’une heure le jeudi 15 juin.