24h Le Mans
Le 18/05/2017 09:00

Les équipes américaines préparent activement les 24 Heures du Mans

Cette année, pas moins de cinq écuries (huit voitures) présentes en IMSA WeatherTech SportsCar Championship, le championnat d'endurance américain, seront au départ des 24 Heures du Mans. Deux d'entre elles, Ford Chip Ganassi Racing Team USA et Scuderia Corsa, tenteront même de décrocher une deuxième victoire de catégorie d'affilée.

Les équipes américaines préparent activement les 24 Heures du Mans

En 2016, " The Star-Spangled Banner" (la bannière étoilée), l'hymne national américain, a résonné à deux reprises sur le podium des 24 Heures du Mans grâce à la victoire de Ford en LMGTE Pro, 50 ans jour pour jour après son premier succès au classement général, et de la Ferrari de Scuderia Corsa en LMGTE Am. Les deux formations, qui ont décroché une invitation d'office grâce à leur trophée de 2016, seront à nouveau au départ le 17 juin prochain avec deux voitures chacune.

Aussitôt l'épreuve d'Austin, sur le Circuit of the Americas, terminée, Ford a retraversé les Etats-Unis du sud au nord pour se rendre à Elkhart Lake et son fameux tracé de Road America, souvent comparé à Spa-Francorchamps. Pendant deux jours, les quatre pilotes titulaires dans le championnat IMSA se sont relayés au volant de la Ford GT afin de préparer les 24 Heures du Mans et de tester les pneumatiques Michelin dédiés à la course sarthoise.

Tandis que les deux Ford GT regagnaient les ateliers d'Indianapolis avant de traverser l'Atlantique la semaine prochaine pour rallier Le Mans, l'équipe Corvette Racing, victorieuse au Mans en 2015, investissait le même circuit du Wisconsin pour une session de deux jours avec les six pilotes qui officieront aux 24 Heures du Mans avec un palmarès inégalé : Jan Magnussen, Antonio Garcia et Jordan Taylor, huit victoires de catégorie à eux trois, d'un côté et Oliver Gavin, Tommy Milner et Marcel Fässler, qui totalisent sept victoires de catégorie et trois succès au classement général, de l'autre.

Tandis que Corvette Racing prendra le départ pour la 18e fois d'affilée, Keating Motorsports fera ses débuts en LMP2 avec la Multimatic-Riley Mk.30 qui a effectué ses premiers tours de roues sur le circuit de Road Atlanta, qui accueille Petit Le Mans. Ben Keating, Jeroen Bleekemolen et Ricky Taylor ont ensuite pris le chemin de NOLA Motorsport Park, en Louisiane, avant de remonter au nord vers Watkins Glen. Privée de compétition avant Le Mans, la Riley, dont un seul exemplaire sera sur la grille de départ dans la Sarthe, subit un entraînement accéléré ces dernières semaines.

Les huit voitures ont désormais rendez-vous pour la Journée Test du 4 juin, qui se déroulera deux semaines avant la 85e édition des 24 Heures du Mans.

Photo : Corvette Racing (5e en LMGTE Pro en 2016) sera au départ des 24 Heures du Mans pour la 18e fois consécutive en juin prochain.

Dernières actualités