24h Le Mans
Le 18/03/2017 13:00

IMSA - Les anciens vainqueurs des 24 Heures du Mans aux 12 Heures de Sebring 2017

S'il est impossible de citer tous les pilotes présents sur la grille de départ de la 65e édition des 12 Heures de Sebring qui ont pris ou prendront cette année le départ des 24 Heures du Mans puisqu'il y en a plus d'une cinquantaine, on trouve trois anciens vainqueurs au classement général et plusieurs lauréats de catégorie dans la Sarthe.

IMSA - Les anciens vainqueurs des 24 Heures du Mans aux 12 Heures de Sebring 2017

Seuls trois vainqueurs des 24 Heures du Mans au classement général sont au départ en Floride, mais ils totalisent cinq victoires puisque Marcel Fässler, qui partagera le volant de la Corvette C7.R n°4 avec Oliver Gavin et Tommy Milner, qui ont respectivement glané cinq et deux trophées de catégorie au Mans, s'est imposé à trois reprises avec Audi et ses amis André Lotterer, désormais pilote officiel Porsche en LM P1, et Benoît Tréluyer.

Le second vainqueur des 24 Heures du Mans au départ cet après-midi est aussi un pensionnaire de Corvette Racing puisqu'il s'agit de Mike Rockenfeller, victorieux également avec Audi dans la Sarthe, mais en 2010, qui épaulera Jan Magnussen et Antonio Garcia, montés respectivement quatre et trois fois sur la plus haute marche d'un podium de catégorie dans la Sarthe.

Si les deux premiers n'ont aucune chance de s'imposer au classement général aux 12 Heures de Sebring puisqu'ils officient en GT, le troisième, Neel Jani peut l'emporter. Le gagnant des 24 Heures du Mans 2016 avec Porsche, en compagnie de Romain Dumas et Marc Lieb, a décroché la pole en Floride avec l'Oreca de Rebellion Racing en explosant le record du circuit pour un prototype évoluant en IMSA WeatherTech SportsCar Championship de près de trois secondes avec un chrono de 1'48"178, même si on est encore loin du record (en course) détenu par Sébastien Bourdais avec la Peugeot 908 HDi FAP en 1'43"274 en 2009.

Ce dernier ne pourra pas battre son propre record sur le Sebring International Raceway car il relaiera Joey Hand et Dirk Müller dans le baquet de la Ford GT n°66 en GTLM (nom donné à la catégorie LM GTE Pro aux Etats-Unis) avec laquelle les trois compères ont signé la victoire dans la catégorie LM GTE Pro l'an dernier au Mans, 50 ans jour pour jour après la première des quatre victoires d'affilée de la marque à l'ovale bleu dans la Sarthe avec la Ford GT40.

La catégorie GTLM accueille le plus grand nombre d'anciens vainqueurs de catégorie au Mans, ce qui n'est pas surprenant puisqu'il s'agit de pilotes usine. Outre les pilotes de Corvette Racing ou de Ford Chip Ganassi Racing, les pilotes officiels Porsche ou Ferrari ne sont pas en reste grâce à Richard Lietz (Porsche n°911), trois succès dans la Sarthe, Toni Vilander et Giancarlo Fisichella (Ferrari n°62), qui se sont imposés ensemble en 2012 et 2014.

La catégorie GTD n'est toutefois pas en reste avec, par exemple, Bill Sweedler et Townsend Bell (Audi R8 LMS n°23), victorieux en 2016 en LM GTE Am au Mans avec Scuderia Corsa ou encore Jörg Bergmeister (Porsche 911 n°73), lauréat en 2004.

Tous ces pilotes seront au départ de la 65e édition des 12 Heures de Sebring cet après-midi à 15 h 40 (10 h 40 heure locale puisque les Etats-Unis sont d'ores et déjà passés à l'heure d'été). La course est à suivre en live-streaming sur IMSA-TV pour les non-résidents en Amérique du Nord et sur le réseau Fox Sports pour les autres.

Photo (Richard Dole / IMSA) : Mike Rockenfeller et Marcel Fässler, tous deux anciens vainqueurs des 24 Heures du Mans, évoluent chez Corvette Racing pour les 24 Heures de Daytona (sous l'oeil de Doug Fehan, Responsable du programme Compétition de Chevrolet Corvette) et les 12 Heures de Sebring.

Dernières actualités