24h Le Mans
Le 13/02/2017 09:00

24 Heures du Mans 2017 - Le point sur les équipages en LM P1

Un peu plus d’une semaine après la web conférence de l'Automobile Club de l'Ouest annonçant la liste des 60 invités à la 85e édition des 24 Heures du Mans, les écuries dévoilent peu à peu leurs équipages. Sur les six voitures qui composent la catégorie LM P1, cinq disputent l’intégralité de la saison et quatre trios sont d’ores et déjà au complet.

24 Heures du Mans 2017 - Le point sur les équipages en LM P1

Contrairement aux années précédentes, la stabilité n’est pas de mise dans la catégorie reine puisque sur les cinq voitures déjà présentes en 2016, un seul équipage reste inchangé : celui de la Toyota TS050 Hybrid, qui porte désormais le numéro 8, des Champions du Monde d’Endurance 2015 Sébastien Buemi et Anthony Davidson, qui poursuivront leur coopération avec Kazuki Nakajima.

La deuxième Toyota TS050 Hybrid inscrite en Championnat du Monde d'Endurance (WEC), qui arborera le numéro 7, sera à nouveau aux mains de Mike Conway et Kamui Kobayashi, qui seront épaulés sur toute la saison par un nouveau venu en endurance, José María López, triple Champion du Monde des Voitures de Tourisme (WTCC) avec Citroën entre 2014 et 2016.

L’ancien coéquipier de la paire anglo-japonaise, Stéphane Sarrazin, officiera au volant de la troisième voiture alignée à Spa-Francorchamps et aux 24 Heures du Mans par le constructeur nippon. Pour le moment, seul le Gardois a été confirmé dans la Toyota TS050 Hybrid n°9, le règlement sportif imposant aux écuries de nommer un pilote titulaire lors de la demande d’invitation.

Si Toyota a dévoilé ses plans au Japon lors de la présentation de son programme sportif 2017 dans la nuit précédant la conférence, décalage horaire oblige, Porsche, conformément à la tradition, a communiqué ses équipages dès la soirée de fin d’année organisée dans son quartier général de Weissach en décembre dernier. Sur les six pilotes de 2016, seuls trois retrouveront le baquet de la Porsche 919 Hybrid, sachant que Mark Webber a pris sa retraite sportive.

Pour remplacer l’Australien auprès de Timo Bernhard et Brendon Hartley (n°2), Champions du Monde d’Endurance 2015, Porsche a choisi Earl Bamber, victorieux aux 24 Heures du Mans en 2015 dans la troisième voiture en compagnie de Nico Hülkenberg, désormais pilote Renault en F1, et Nick Tandy.

Ce dernier était reparti en GT, ce qui lui avait permis de décrocher une victoire au classement général avec Patrick Pilet à Petit Le Mans en 2015 grâce à des conditions météorologiques dantesques. Il déboule à plein temps en LM P1 dans la Porsche 919 Hybrid flanquée du n°1 aux côtés de Neel Jani, seul rescapé du trio qu’il formait avec Romain Dumas et Marc Lieb et qui s’est imposé aux 24 Heures du Mans en juin dernier avant de s’octroyer le titre de Champion du Monde d’Endurance des Pilotes. La paire anglo-suisse sera assistée André Lotterer, triple lauréat du double tour d'horloge sarthois, qui a trouvé refuge chez Porsche après le retrait d’Audi de l’endurance.

Toyota et Porsche ont donc bouclé les équipages qui disputeront l’intégralité de la saison 2017 du Championnat du Monde d'Endurance (WEC), ce qui n’est pas le cas du seul prototype LM P1 non hybride aligné sous la bannière de ByKolles Racing Team. La CLM P1/01 n°4 accueillera Robert Kubica, ancien pilote de F1 qui fait son retour sur les circuits après une longue convalescence due à un grave accident en rallye (il avait tout de même repris la compétition en Championnat du Monde des Rallyes), et Oliver Webb, qui accompagnait déjà l’écurie autrichienne l’an dernier.

Il ne reste donc que trois baquets à pourvoir dans la catégorie LM P1, ce qui n’est pas le cas de la catégorie LM P2. A suivre…

Liste des invités à la 85e édition des 24 Heures du Mans

Photo (Michel Jamin / ACO) : Seuls le trio composé de Sébastien Buemi, Anthony Davidson et Kazuki Nakajima, ici lors de la Parade des Pilotes des 24 Heures du Mans 2015, reste inchangé par rapport à 2016 pour la 85e édition des 24 Heures du Mans.

Dernières actualités